Beaucoup de femmes aiment bien jouer au golf avec des hommes. La réciproque n'est pas tout le temps vraie...
Beaucoup de femmes aiment bien jouer au golf avec des hommes. La réciproque n'est pas tout le temps vraie... © DR
Golf au féminin

Bienvenue aux hommes (enfin pas tous...)

Sur les parcours, les femmes préfèrent-elles jouer entre elles ou avec des hommes ? La question mérite d’être posée. La réponse n’est pas si surprenante...

Publié le

La légende veut que le golf soit un sport où les femmes n’ont pas leur place mais la réalité est tout autre. On compte aujourd’hui 28 % de golfeuses en France, soit une femme pour trois licenciées. Pour la plupart, le golf ne rime pas avec sexisme, bien au contraire. 99 % des femmes interrogées préfèrent se mesurer à la gente masculine. Pourtant, à écouter Martha Burk, une féministe américaine qui a mené un combat en 2002 contre le club d’Augusta National, ou encore les joueuses de l’équipe norvégienne de football lors d’une de leurs sorties à la dernière Coupe du monde, le sport est sexiste. Le golf ne devrait donc pas déroger à cette règle. Cependant, après avoir rencontré de nombreuses spectatrices, toutes golfeuses, lors du dernier Alstom Open de France, force est de constater qu'il n'en est rien : les femmes adorent jouer aux côtés des hommes. Un bon coup de pied aux idées reçues !

c’est beaucoup moins prise de tête et c’est plus convivial qu’avec les femmes

 

Sylvie, cadre dans une banque, ne manque pas une occasion de se “frotter” à la gente masculine : « C’est la compétition qui m’anime. J’aime surtout jouer contre les hommes. De plus, c’est beaucoup moins prise de tête et c’est plus convivial qu’avec les femmes. »

Anne, 38 ans, est du même avis : « Je préfère jouer avec des hommes. Comme je suis une joueuse assez puissante, je préfère me mesurer aux mecs, ça me procure plus de plaisir qu’avec mes partenaires féminines. J’essuie bien quelques taquineries de la part des hommes mais elles concernent toujours mon niveau de jeu, jamais mon statut de femme. »

Selon Marie-Claire, jouer avec les hommes apporte même une certaine valeur ajoutée : « Je bénéficie de leurs conseils lorsque je joue avec eux. La compétition est toujours présente mais cela reste bienveillant. Avec les femmes, c’est autre chose, elles sont plus dans le rapport de jalousie. »

 

si les hommes peuvent taper plus fort que nous, nous avons suffisamment d’habileté pour nous rattraper sur le green.

Martine, joueuse occasionnelle de 57 ans, a une autre explication : « J’aime jouer avec mon mari et ses amis. C’est l’occasion pour moi de montrer que même si les hommes peuvent taper plus fort que nous, nous avons suffisamment d’habileté pour nous rattraper sur le green. »

Et à la fin de la partie, c’est le score qui compte ; et le score ne s’occupe pas du sexe. Mais il y a toujours des exceptions. À l’image de Maud, une chef d’entreprise de 52 ans, qui nous explique que le golf, c’est d’abord un loisir. « Les hommes placent la compétition au premier plan, contrairement aux femmes. C’est fatiguant », regrette cette golfeuse qui joue sans se prendre la tête.

 

Et d'ailleurs, qu’en pensent les hommes ? Aiment-ils jouer avec les femmes ? Si on se base sur les propos des joueurs glanés ici ou là vis-à-vis de leurs consœurs, pas sûr que les hommes acceptent aussi facilement les femmes dans leurs parties de golf. Finalement, les deux sexes font assez bon ménage sur les greens. C’est ce qu’on appelle la mixité des swings.