Le Kasumigaseki Country Club, hôte des épreuves de golf pour les Jeux de Tokyo 2020.
Le Kasumigaseki Country Club, hôte des épreuves de golf pour les Jeux de Tokyo 2020. © AFP
Actualités

JO de Tokyo 2020 – Le golf pose encore problème…

En 2017, il y a encore des golfs qui refusent les femmes. Pas de chance, le Kasumigaseki Country Club, choisi pour accueillir l’épreuve de golf aux JO de Tokyo, en fait partie !

Publié le Mis à jour le

Revenu dans le programme olympique en 2016, le golf semble attirer les controverses… En 2016, c’est le moustique Zika qui a servi de prétexte à bon nombre de stars du golf pour snober l’épreuve de Rio. A 3 ans de la prochaine échéance, à Tokyo en 2020, les officiels de la Fédération Internationale Olympique se sont rendus compte que le Kasumigaseki Country Club, prévu pour accueillir les épreuves de golf, n’avait pas une politique très adéquate en faveur des femmes…

Pas de femmes le dimanche…

En effet, celles-ci peuvent y être membres, mais ne peuvent pas y jouer ni le dimanche, ni certains jours fériés… au bon vouloir des 15 membres masculins du Comité de Direction. Ce dernier a d’ailleurs refusé, il y a quelques jours, par vote, d’assouplir son règlement, mettant le club « dans une situation très embêtante » selon les mots de son président Kiichi Kimura.

Le Wasaku Golf Links en remplacement ?

Le Kasumigaseki C.C., hôte de l’Asian Amateur Championship en 2010 et rénové par Tom Fazio dans la perspective des Jeux, pourrait tout simplement perdre l’accueil des épreuves olympiques de golf. En effet, sans changement de politique, la compétition a de fortes chances de revenir au Wasaku Golf Links, dans la baie de Tokyo, un parcours public, initialement prévu pour être le site olympique dédié au golf.