30% des joueurs pros considèrent encore que le golf n'a pas sa place aux Jeux Olympiques...
30% des joueurs pros considèrent encore que le golf n'a pas sa place aux Jeux Olympiques... © AFP
Actualités

Sondage : les pros balancent tout !

Chaque année, le magazine Sports Illustrated va à la rencontre des joueurs du PGA Tour et leur pose les questions qui fâchent. Voici ce qu’ils pensent vraiment du golf et de leurs collègues !

Publié le

Il y a certaines réponses difficiles à obtenir lors d’interviews classiques. Le magazine Sports Illustrated a trouvé la parade et chaque année vient poser ces fameuses questions à une cinquantaine de pros… sous couvert d’anonymat. Les langues se délient et voici les grands enseignements de ce sondage.

Les plus habiles

La palme du meilleur petit jeu revient à Phil Mickeslon avec 26% des voix, suivi par Jordan Spieth, Patrick Reed et Aaron Baddeley avec 8%. Tandis que le meilleur putter est Jordan Spieth avec 37% des suffrages. Aaron Baddeley recueille 12% et Jason Day, 10% à égalité avec la réponse « moi-même ».

Les sanctions et règles

On y apprend aussi que 56% des joueurs ne souhaitent pas que les sanctions du PGA Tour soient rendues publiques, tandis que 22% avouent avoir déjà été sanctionnés par ce même circuit américain. Ils sont 62% à penser que le PGA Tour devrait jouer avec ses propres règles de golf, différentes de celles de l’USGA et du R&A… 30% pensent que les balles aujourd’hui volent trop loin !

Les parcours

Concernant les parcours de Donald Trump, une écrasante majorité, 88%, pense que les golfs possédés par le nouveau président américain doivent continuer à accueillir de grandes épreuves, s’ils ont les qualités pour cela. Par contre, le TPC Four Seasons Resort qui accueille le Byron Nelson chaque année est plébiscité comme étant le pire parcours du circuit pour 14% des joueurs.

Le golf aux J.O.

A la question, les Jeux Olympiques doivent-ils inclurent le golf dans leur programme, 30% répondent encore non… Mais 80% souhaiteraient que l’épreuve se déroule à l’avenir en double. Seuls 78% des joueurs considèrent qu’ils ont une responsabilité dans le développement du jeu de golf…