Jordan Spieth, solide leader du British Open.
Jordan Spieth, solide leader du British Open. © AFP / Getty Images
Actualités

British Open : Spieth confirme, Grace dans l'histoire

La troisième journée du 146e British Open a été marquée par un festival de bons scores. Parmi eux, le 65 de Jordan Spieth, plus que jamais en tête, et le 62 historique du Sud-africain Branden Grace.

Publié le

Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas au British Open. Après la pluie et les violentes rafales de vendredi, les joueurs ont eu droit à un samedi ensoleillé et faiblement venté. Résultat, les scores ont été incroyablement bas avec 43 cartes sous le par sur le parcours du Royal Birkdale. L'exploit est venu de Branden Grace. Souvent à l'aise dans les grands rendez-vous, le Sud-africain a rendu une carte historique de 62 (huit birdies et aucun bogey), devenant ainsi le premier joueur de l'histoire à ramener un score aussi bas dans une épreuve du Grand Chelem. Cette formidable performance lui permet de remonter à la 5e place, à -4, à égalité avec le Japonais Hideki Matsuyama.

La tête du tournoi, elle, est toujours occupée par Jordan Spieth. Solide comme un roc, l'Américain de 23 ans a rendu une carte de 65 (-5) sans concéder aucun bogey et signant même un ultime birdie sur le 18. Spieth prendra le départ du dernier tour avec trois coups d'avance sur son compatriote Matt Kuchar (-8). A la 3e place, à - 6, on retrouve un autre Américain Brooks Koepka, et le jeune et surprenant Canadien Austin Connelly, tout juste 20 ans. Derrière, Dustin Johnson (64 ce samedi), Henrik Stenson et Rafa Cabrera-Bello pointent à - 3, Rory McIlroy et Ian Poulter, à - 2.

Le seul Français rescapé du cut, Mike Lorenzo-Vera, occupe la 67e place après une deuxième carte de 70 et un total de +5.