Le swing puissant et engagé de Laura Flessel, la nouvelle ministre des Sports.
Le swing puissant et engagé de Laura Flessel, la nouvelle ministre des Sports. © F. Stevens
News

Une golfeuse ministre des Sports!

L’escrimeuse Laura Flessel, multiple championne olympique, et passionnée de golf, vient d’être nommée ministre des Sports dans le premier gouvernement Macron. Une bonne nouvelle pour le golf français.

Publié le

Ce fut l’une des grandes surprises lors de l’annonce des nominations du premier gouvernement de la présidence d’Emmanuel Macron : Laura Flessel, 45 ans, native de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe devient ministre des Sports. Une jolie surprise pour le monde du golf, puisque l’épéiste aux 5 médailles olympiques et 6 titres mondiaux, est également golfeuse depuis quelques années.

Très vite, cette compétitrice dans l’âme se pique au jeu

En effet, celle que l’on surnomme « la guêpe » pour ses attaques fulgurantes, et qui fut porte-drapeau de la délégation bleue aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 aura attendue 2014 pour se mettre au golf lorsqu’elle arrête de tirer ses feintes pour travailler son swing. Mais toujours en gauchère comme en escrime ! Laura n’a pas alors à chercher longtemps son professeur, puisque son mari, le journaliste Denis Colovic, l’un de nos collaborateurs à Golf Magazine est un excellent joueur (4 d’index). Très vite, cette compétitrice dans l’âme se pique au jeu et montre de réelles qualités pour ce sport.

Elle marque ses balles de deux épées entrecroisées

Son geste ample, délié et engagé lui permet de progresser très vite. Quelques mois après ses débuts, elle descend à 36 d’index… en deux compétitions. Mais celle qui marque ses balles de deux épées entrecroisées surmontées des initiales LF risque dorénavant d’avoir un peu moins de temps pour affiner son chipping. « En tant que sportif, il y a un temps pour faire et recevoir et puis un temps pour redonner », explique l’ex-championne désormais en charge de l’ensemble du sport français.