Jim Furyk et Thomas Björn, les deux capitaines de la prochaine Ryder Cup drivent depuis le 1er étage de la Tour Eiffel.
Jim Furyk et Thomas Björn, les deux capitaines de la prochaine Ryder Cup drivent depuis le 1er étage de la Tour Eiffel. © AFP
News

Ryder Cup, rencontre au sommet

A l’occasion du One Year to Go, l’événement marquant le début du compte-à-rebours de la Ryder Cup 2018, les capitaines Jim Furyk et Thomas Björn ont tapé des balles du haut de la Tour Eiffel. Sans nul doute le plus incroyable et le plus exclusif « practice » au monde !

Publié le

C’est un programme chargé qui attendait les deux capitaines de la Ryder Cup 2018, l’Américain Jim Furyk et l’Européen Thomas Björn. En effet, à l’occasion du One Year to Go, l’opération qui marquait, à un an exactement de l’épreuve, le début du compte-à-rebours de la prochaine Ryder Cup disputée au Golf National, les deux capitaines avaient fait le déplacement jusqu’à Paris.

Un match « Europe-Etats-Unis »

Les deux jours marathon ont commencé par une visite dans une école de Guyancourt, dans une classe de CM2 de l’établissement Robert Desnos où les élèves étudient plusieurs matières (Anglais, Mathématiques, Géographie…) à partir du livret éducatif Mon Carnet de Golf. Ensuite direction le Golf National pour un match « Europe-Etats-Unis ». Les deux capitaines avaient chacun pris la tête d’une équipe de 4 joueurs (2 garçons, 2 filles) du pôle Elite de la Fédération pour disputer un match-play en foursome mixte sur les trous 1, 15, 16, 17 et 18 du parcours de l’Albatros. Plus de 750 enfants des écoles de Saint-Quentin-en-Yvelines avaient fait le déplacement pour assister à la rencontre qui s’est terminée par un… match nul.

Les drives d’ouverture depuis la Tour Eiffel

Après une soirée de gala au Château de Versailles, que les quelques 200 invités ont qualifié de grandiose, les deux capitaines se sont rendus dès le lendemain, au petit matin, au palais de l’Elysée. Accueillis sur le perron par Laura Flessel, la ministre des sports, Jim Furyk et Thomas Björn ont eu l’honneur de rencontre le président Emmanuel Macron, qui s’est vu offrir un sac de golf Ryder Cup, dédicacé par les deux capitaines. Pour la suite des festivités, les deux capitaines ont alors pris la direction de la Tour Eiffel. Non pas pour une visite touristique du plus célèbre monument parisien mais pour y taper quelques balles. Comme Arnold Palmer, il y a 41 ans, en 1976, à l’occasion du Trophée Lancôme, Jim Furyk et Thomas Björn ont tapé des balles depuis le 1er étage de la Tour Eiffel. Après ces mémorables « drives d’ouvertures » pour la Ryder Cup 2018, les deux capitaines se sont enfin prêtés au jeu de la conférence de presse face aux nombreux journalistes présents. Cette fois, la Ryder Cup 2018 est belle et bien lancée.