L'aire de départ peut être très longue, mais seule une zone bien délimitée est autorisée pour y jouer...
L'aire de départ peut être très longue, mais seule une zone bien délimitée est autorisée pour y jouer... © AFP
Quiz

Quiz règles – Vous ne manquez pas d’“Aire“ !

Etes-vous incollable concernant les règles de golf ? Voici 5 cas pour tester vos connaissances à propos de l’aire de départ. Répondez par vrai ou faux

Publié le

Cas n°1

Après avoir posé votre balle sur le tee, vous exécutez un coup mais passez à côté de la balle. Cet airshot vous fait rigoler et, par inadvertance, vous faites tomber la balle du tee. Ce n’est pas grave, elle n’est pas encore en jeu...

Faux. Tant qu’aucun coup n’a été joué sur la balle, celle-ci n’est pas en jeu. Et selon la règle 11-3, si elle tombe du tee, il est possible de la remettre et de la jouer sans pénalité. Or, du fait d’avoir voulu exécuter un coup, même s’il s’agit d’un airshot, la balle est devenue en jeu. Si le joueur la fait ensuite tomber du tee, il a déplacé une balle au repos et, selon la règle 18-2, doit la replacer avec un coup de pénalité.

Cas n°2

À l’adresse au départ d’un fort dogleg à droite, vous décidez de vous placer le plus possible sur la partie gauche du tee afin de vous ouvrir l’angle. Ce faisant, votre stance (vos pieds) se trouvent à l’extérieur des boules de départ. Votre adversaire vous informe que ce n’est pas autorisé.

Faux. Un joueur peut se tenir en dehors des limites de l’aire de départ pour jouer une balle qui, elle, se trouve bien à l’intérieur de celles-ci, et cela en application de la règle 11-1.

Cas n°3

Lors d’un match-play, vous n’avez pas l’honneur. Malgré tout, vous prenez le départ en premier. Votre balle finit hors limites. Vous vous rendez compte de votre erreur et dites : « Ce n’était pas à moi de jouer, on va annuler le coup ». Votre adversaire vous répond qu’il a le droit de s’y opposer.

Vrai. En match-play, si un joueur joue hors tour, son adversaire a le droit de lui demander d’annuler son coup et de le rejouer selon la règle 10-1/c. Mais il peut aussi décider de ne pas lui demander de rejouer si son coup n’est pas très bon… Aucune pénalité n’est encourue. En stroke-play, il n’y a pas de pénalité non plus mais le coup ne peut pas être annulé.

Cas n°4

Sur un trou assez court, vous décidez de vous reculer afin d’être à « votre distance de fer 9 ». Le tee de départ étant tout en longueur, vous pouvez planter votre tee 6 mètres en arrière des repères.

Faux. Les règles autorisent le joueur à se reculer, mais au maximum de deux longueurs de clubs, soit environ 2,30 m si on considère qu’un driver actuel mesure 115 cm… Ainsi, selon la règle 11-4, le joueur encourt, en stroke-play, deux coups de pénalité et doit rejouer une balle de l’intérieur de l’aire de départ. En match-play, l’adversaire peut exiger que le joueur annule son coup et rejoue, mais sans pénalité.

Cas n°5

Au 18e trou, vous vous retrouvez sans tee et aucun de vos co-compétiteurs ne consent à vous en prêter un… Or, sur ce long par 4, vous n’avez pas envie de driver sans surélever la balle. Vous trouvez une canette vide et ne voyez aucune objection à poser votre balle dessus.

Faux. La règle 11-1 précise qu’exécuter un coup sur une balle posée sur un tee non conforme entraîne la disqualification. La règle autorise les substances naturelles comme la terre ou le sable afin de se constituer un tee, mais en aucun cas des produits manufacturés ayant
une autre destination première.