Les règles sont formelles, la balle doit être frappée franchement avec la tête du club !
Les règles sont formelles, la balle doit être frappée franchement avec la tête du club ! © AFP
Quiz

Règles de golf - Frappez franchement !

Etes-vous incollable concernant les règles de golf ? Voici quelques cas pour tester vos connaissances à propos du fait de frapper franchement la balle… Répondez par vrai ou faux.

Publié le

Cas n°1

Au départ d’un trou, vous effectuez votre mouvement arrière. Au moment de la descente, vous vous rendez compte que la tête de votre driver se détache. Vous réussissez à arrêter votre geste, mais la tête détachée vient heurter votre balle qui se déplace. Dans ce cas, vous avez joué un coup.

Faux. Si le joueur arrête ou dévie volontairement son mouvement, il n’est pas considéré comme ayant tapé un coup, selon la règle 14-1. Comme la balle n’était pas encore en jeu, aucune pénalité ne doit être appliquée et la balle doit être jouée depuis l’aire de départ. En revanche, si une telle mésaventure arrivait durant le jeu du trou, le joueur serait, selon la règle 18-2, pénalisé d’un coup pour avoir déplacé une balle au repos. Et il faudrait la replacer avant de jouer.

Cas n°2

Votre balle étant collée contre un arbre, il vous est impossible de la jouer en droitier. Vous décidez de la jouer en gaucher avec le dos de votre tête de club. Vous n’avez pas le droit. Il est formellement interdit de taper un coup avec autre chose que la face du club.

Faux. Un joueur peut jouer un coup avec n’importe quelle partie de la tête de club, à condition que la balle soit frappée franchement, selon la règle 14-1a, et que le club soit conforme aux règles. En revanche, il est interdit de jouer un coup avec toute autre partie du club, comme le manche, en exécutant, par exemple, un mouvement de type billard.

Cas n°3

Vous retrouvez votre balle contre le grillage délimitant un hors-limite. Comme la clôture n’est pas très haute, vous pouvez passer votre bras par-dessus. Avec votre club, vous donnez un coup sec contre le grillage et la balle, replaçant ainsi celle-ci au milieu du fairway. Vous avez le droit de jouer votre balle de cette façon.

Vrai. La règle 14-1 impose au joueur de frapper franchement la balle avec la tête du club, et cela même si autre chose s’interpose entre le club et la balle. Le fait que la balle soit contre le grillage délimitant un hors-limites n’y change rien, puisque, selon la définition, il est possible de se tenir hors limites pour jouer une balle qui serait à l’intérieur des limites du terrain.

Cas n°4

À l’adresse, sur un trou en légère montée, vous démarrez votre mouvement arrière, lorsque vous constatez que la balle commence à se déplacer. Sans vous arrêter, vous frappez la balle, alors que cette dernière est encore en mouvement. Comme votre co-compétiteur vous l’assure, vous n’encourez aucune pénalité.

Vrai. Un coup ne doit pas être joué sur une balle pendant qu’elle est en mouvement. Mais la règle 14-5 prévoit qu’aucune pénalité ne doit être appliquée si la balle commence à se déplacer après que le joueur a commencé son mouvement arrière.

Cas n°5

Sur une approche grattée, votre club frappe le sol quelques centimètres avant la balle et, ce faisant, entraîne le déplacement de celle-ci. Dans la continuité du geste, votre club vient, cette fois, frapper la balle encore en mouvement. Vous assurez n’avoir touché la balle qu’une seule fois et, donc, ne pas devoir écoper de coup de pénalité.

Faux. Lorsque le joueur frappe la balle plusieurs fois au cours d’un coup, la règle 14-4 prévoit que le joueur compte le coup et ajoute un coup de pénalité à son score, soit deux coups au total. Dans notre cas, même si le club n’a pas frappé initialement la balle, cette dernière a quand même été mise en mouvement à cause du coup. La règle 14-4 s’applique donc.

Cas n°6

Équipé de votre long putter, vous exécutez plusieurs mouvements d’essai en plaçant le manche de celui-ci au niveau de votre menton, créant un 3e point d’ancrage. Vous vous mettez à l’adresse, effectuez la montée avec le manche toujours collé au menton, mais avant d’amorcer la descente, vous soulevez la tête pour cesser l’ancrage. Vous avez le droit de procéder ainsi.

Vrai. L’interdiction de l’ancrage, selon la règle 14-1b, s’applique uniquement lorsque le joueur exécute un coup, c’est-à-dire le mouvement vers l’avant du club avec l’intention de frapper la balle.

Cas n°7

Votre balle finit sa course près d’une palissade, à proximité du green. Ayant juste la place de glisser un fer derrière la balle, vous jouez. L’un des joueurs de votre groupe vous informe que vous avez poussé la balle au lieu de la frapper et que vous devez donc être pénalisé.

Vrai. Selon la règle 14-1a, la balle doit être frappée franchement avec la tête de club et non poussée, ripée ou cueillie. Avec très peu de dégagement derrière la balle, il est probable que le joueur poussera la balle. La pénalité est la perte du trou en match-play et deux coups en stroke-play.

Cas n°8

Il vous reste un putt court pour terminer le trou. Alors qu’il commence à pleuvoir, vous le jouez d’une main en tenant votre parapluie de l’autre main. Selon votre partenaire, il est interdit de se protéger des éléments, durant un coup.

Faux. La règle 14-2 interdit bien à un joueur, pendant qu’il exécute un coup, d’accepter une protection contre les éléments provenant de quelqu’un d’autre. En revanche, il ne lui est pas interdit de se protéger lui-même.