Certaines conditions autorisent parfois à ne pas jouer la balle comme elle repose...
Certaines conditions autorisent parfois à ne pas jouer la balle comme elle repose... © AFP
Quiz

Quiz règles – Jouer la balle comme elle repose !

Etes-vous incollable concernant les règles de golf ? Voici 8 cas pour juger de vos connaissances lorsque vous devez ou non jouer la balle comme elle repose… Répondez par vrai ou faux.

Publié le

Cas n°1

Après un coup raté au départ du 4, votre balle fait un saut d’à peine un mètre en avant et repose toujours sur l’aire de départ… Avant de jouer votre deuxième coup, vous tassez un peu l’herbe derrière la balle. Vous en avez parfaitement le droit.

Vrai. La règle 13-2 permet d’éliminer des irrégularités de surface sur l’aire de départ, que la balle soit ou non en jeu, sur un tee ou directement au sol.

Cas n°2

Votre deuxième coup arrive en roulant dans un bunker de green où se trouve un ouvrier de terrain. Constatant que celui-ci vient de bien ratisser le bunker entre votre balle et le drapeau, vous envisagez de sortir au putter de ce bunker quasiment plat. Selon votre adversaire, vous devez être pénalisé, car votre ligne de jeu a été améliorée.

Faux. Il est bien sûr interdit au joueur d’améliorer le lie de sa balle ou sa ligne de jeu avant de jouer dans un bunker. De la même manière, si l’ouvrier de terrain ratissait le bunker sur les instructions ou avec le consentement du joueur, ce dernier devrait être pénalisé de deux coups. Autrement, aucune pénalité n’est encourue.

Cas n°3

Sur un par 5, votre coup d’approche est trop long et termine dans la forêt derrière le green. Avant de partir chercher votre balle, vous replacez votre divot, ainsi que d’autres enlevés à proximité. Finalement, la balle s’avère perdue et vous retournez jouer votre coup au point précédent. Vous devez être pénalisé pour avoir, en replaçant des divots, amélioré votre lie.

Faux. Lorsque le joueur a replacé des divots, il ne savait pas que sa balle serait perdue et qu’il devrait, selon la règle 27-1, dropper une balle dans cette zone. Il ne doit donc pas être pénalisé. En revanche, s’il avait décidé de jouer une balle provisoire, au cas où sa première balle serait perdue, il lui aurait été interdit de replacer des divots, améliorant ainsi la zone où il comptait dropper sa balle.

Cas n°4

La balle de votre co-compétiteur est sur l’avant-green, juste devant un bunker où repose votre propre balle. C’est à votre tour de jouer et, en exécutant votre sortie, vous recouvrez de sable la balle de l’autre joueur. Celui-ci a le droit d’enlever le sable avant de jouer son coup.

Vrai. Le joueur est autorisé à avoir le lie et la ligne de jeu qu’il avait quand sa balle s’est immobilisée. En conséquence, il est autorisé à enlever tout le sable déposé suite au coup de son co-compétiteur, mais aussi à relever sa balle et à la nettoyer avant de jouer, tout cela bien sûr sans pénalité.

Cas n°5

Sur le fairway, vous retrouvez votre balle enfoncée dans le sol, les pluies ayant rendu ce dernier assez meuble. Vous relevez votre balle, réparez votre pitch, droppez la balle sans la nettoyer, puis jouez votre coup. Selon l’un des joueurs, vous devez rajouter un coup de pénalité à votre score.

Faux. Certes, améliorer la zone dans laquelle la balle doit être droppée, par exemple en éliminant une irrégularité de surface, est bien en infraction à la Règle 13-2. Mais le joueur encourt une pénalité non pas d’un coup, mais de deux coups pour ce pitch relevé...

Cas n°6

Alors que votre balle est derrière un bunker tout plat, vous envisagez de la faire rouler au travers du bunker afin d’atteindre le green. Seulement, dans ce bunker, il y a une pomme de pin située exactement à l’endroit où vous souhaitez faire passer votre balle. Vous décidez donc d’enlever cette pomme de pin. Selon votre adversaire, vous n’en avez pas le droit.

Faux. La règle 13-2 interdit effectivement d’améliorer sa ligne de jeu, mais la règle 23-1 autorise, dans un bunker, le retrait d’un détritus (ce qui est le statut d’une pomme de pin) si la balle ne repose pas elle-même dans l’obstacle. La pomme de pin peut donc être enlevée, sans pénalité, avant de jouer.

Cas n°7

Alors que votre balle repose sur l’avant-green, celle d’un autre joueur vient tomber juste devant la vôtre, créant un profond pitch entre votre balle et le green. Vous demandez à ce joueur de relever sa balle, pour que vous puissiez jouer, mais également son pitch qui est sur votre ligne de jeu. Il refuse de réparer son pitch. Selon lui, vous devez jouer la balle comme elle est.

Faux. Si l’impact de balle a été créé après que la première balle s’est immobilisée, le joueur peut, selon l’équité (règle 1-4), réparer le pitch. En effet, le joueur est autorisé à avoir le lie que son coup lui a donné. En revanche, si le pitch existait avant que la balle du joueur se soit immobilisée, toute réparation serait interdite, car cela pourrait améliorer son lie, sa ligne de jeu, la zone de son mouvement intentionnel…

Cas n°8

Sur l’aire de départ, une branche d’arbre vous gêne. Puisque votre balle n’est pas encore en jeu et que la règle 13-2 vous autorise à éliminer des irrégularités de surface, vous avez parfaitement le droit de la casser.

Faux. La règle 13-2 donne effectivement le droit d’éliminer des irrégularités de surface sur l’aire de départ. Toutefois, casser une branche est interdit, puisque cela pourrait améliorer la zone du mouvement intentionnel. Une pénalité de deux coups s’applique, même si le joueur décide ensuite de jouer d’un autre endroit.