Avec 4 coups d'avance à l'aube du dernier tour, In Gee Chun marche vers un premier titre à l'Evian Championship.
Avec 4 coups d'avance à l'aube du dernier tour, In Gee Chun marche vers un premier titre à l'Evian Championship. © Evian Championship/Ph. Millereau
Tournois

Qui pourra arrêter In Gee Chun ?

Désormais à -19, In Gee Chun a porté son avance à 4 coups après le 3e tour de l’Evian Championship. La sud-coréenne devra contenir les attaques de ses adversaires dimanche. Quant à nos Françaises, elles ont connues des fortunes diverses avec toujours Karine Icher en chef de file à la 27e place.

Publié le

Tout en haut du leaderboard depuis le premier jour, à la faveur d’un 63, In Gee Chun continue de dominer de la tête et des épaules cet Evian Championship 2016. Avec ce 65 (-6) ce samedi, toujours dans des conditions climatiques automnales, la sud-coréenne de 22 ans, s’est donnée une bonne bouffée d’oxygène avant le dernier tour. A -19, grâce notamment à une approche rentrée au par 5 du 15 pour eagle, In Gee Chun s’est offert 4 coups d’avance sur sa première poursuivante. « Je ne vais en aucun cas changer mon plan de jeu et continuer à attaquer. L’erreur serait de regarder les autres jouer», expliquait sereine la n°7 mondiale.

Un rendez-vous avec l’Histoire

Avec un tel jeu, 74% de fairways touchés au drive et 87% de greens pris en régulation, elle pourrait bien ne faire qu’une bouché du record du tournoi, à -21, établi en 2003 par l’américaine Juli Inkster, lorsqu’il s’appelait encore l’Evian Masters. En attendant, la jeune femme de 22 ans a déjà battu de 5 coups le plus bas score en majeur après 54 trous, détenu jusque-là par Annika Sorenstam lors du LPGA Championship 2004. Et avec en ligne de mire la possibilité de pulvériser demain le record du plus bas score final lors d’un tournoi majeur, aussi bien chez les femmes, à -19, que chez les hommes, à -20 !

Ses poursuivantes sont prévenues

Derrière son sourire angélique, In Gee Chun cache une volonté farouche. La vainqueur de l’US Open 2015 cherche un deuxième titre du LPGA à inscrire à son palmarès. Si elle s’imposait à Evian, elle ferait aussi bien que son idole et pionnière de l’école sud-coréenne Se Ri Pak dont les deux premiers succès sur le prestigieux circuit féminin américain furent deux titres majeurs… Ses poursuivantes sont prévenues, aussi bien sa compatriote Sung Hyun Park, -15 au total, à 4 longueurs et qui a remporté ses deux titres en revenant de l’arrière : « je me sens à l’aise en position de chasse ! », que la chinoise Shanshan Feng, 3e à 6 coups.

Fortunes diverses pour nos Françaises

27e après trois tours, Karine Icher reste en tête du clan tricolore.
27e après trois tours, Karine Icher reste en tête du clan tricolore.© Evian Championship/Ph. Millereau

 

Après la joie d’avoir toutes réussies à franchir le cut de l’Evian Championship, nos quatre Françaises ont connues des parcours assez différents. Karine Icher reste la plus constante avec une nouvelle carte en 70 (-1) qui lui permet de se placer en 27e position à -2. « Jouer deux tours sous le par sur ce genre de parcours est très positif. Je suis satisfaite car mon jeu est bien en place », expliquait Karine dont la carte compte 5 birdies contre 4 bogey. Joanna Klatten par contre ne pouvait pas cacher son énervement après son double bogey au trou n°9 (son dernier trou pour elle) en arrivant en salle de presse. La parisienne rend un 72 (+1) qui la place en 45e position, à +1 au total. Le même rang qu’Isabelle Boineau, qui a scoré en 71 dans le par, heureuse d’avoir pu partager sa partie avec l’Américaine Lexi Thompson. Quant à Céline Herbin, qui évolue sur le circuit américain, elle a connu un retour difficile en 40 avec notamment une balle perdue et un triple bogey à son 12e trou. Son 77 la relègue au 65e rang à +6 au total. Céline peut se consoler en ayant assuré sa place sur le circuit LPGA en 2017 grâce à son cut franchi à Evian.