In Gee Chun vainqueur de la quatrième édition de l'Evian Championship.
In Gee Chun vainqueur de la quatrième édition de l'Evian Championship. © Evian Championship/Ph. Millereau
Tournois

In Gee Chun, sacrée à Evian

En plus de remporter l’Evian Championship, son deuxième tournoi majeur, avec 4 coups d’avance, In Gee Chun est rentrée dans l’histoire du golf. Son -21 final est le meilleur score jamais obtenu par un vainqueur en Grand Chelem, chez les femmes, comme chez les hommes !

Publié le

Ses compatriotes sud-coréennes mais aussi Lydia Ko et Brooke Henderson, n°1 et n°3 au classement mondial, attendaient In Gee Chun à la sortie du 18. La vainqueur de l’édition 2016 de l’Evian Championship a eu droit à la traditionnelle célébration des championnes, une douche moitié champagne, moitié eau d’Evian… Un must après avoir passé quatre jours sous un régime d’averses ininterrompu ! Mais la nouvelle reine d’Evian, qui a rendu un ultime 69, à -21 au total, 4 coups devant ses compatriotes So Yeon Ryu et Sung Hyun Park, a fait bonne figure, sans jamais se départir de cet incroyable sourire.

 

Question d’attitude

En effet, son calme, sa maîtrise et ce magnifique sourire qu’elle a arboré durant les 4 jours ont impressionné tous les observateurs. Même durant la dernière journée, In Gee Chun est restée imperturbable. Elle n’aura laissé entrevoir quelques signes de fébrilité qu’au 18. Après son drive légèrement égaré dans le rough de gauche, elle décide de se recentrer sur ce long par 4 protégé par un obstacle d’eau. Elle doit s’y reprendre à deux fois pour taper son coup de wedge. Mais au moment d’enquiller le putt de deux mètres pour la victoire qui la fait rentrer dans l’histoire, In Gee Chun ne tremble pas ! « Mon caddy m’a convaincu de ne pas tenter l’impossible en me disant que je pouvais encore faire le par et que si j’y arrivais il payerait le dîner », raconta In Gee Chun avec le sourire de la vainqueur.

Retenez bien ce nom

A 22 ans, In Gee Chun est devenue à Evian l’une des nouvelles stars du golf mondial dont il va falloir retenir le nom… La sud-coréenne remporte à Evian le deuxième titre majeur de sa jeune carrière après l’US Open en 2015. Et comme son idole et compatriote Se Ri Pak, ses deux premiers titres décrochés sur le circuit américain féminin sont deux majeurs ! Avec une telle entrée en matière, il n’est pas étonnant qu’In Gee Chun ait aussi battu un autre record celui du plus bas score final réalisé lors d’un tournoi du Grand Chelem. A -21, elle balaye le -19 enregistré par plusieurs joueuses comme Cristie Kerr, Yani Tseng ou encore Inbee Park. Mais elle bat aussi le record chez les hommes et envoie aux oubliettes le -20 de Jason Day et d’Henrik Stenson lors du PGA Championship 2015 et de l’Open Britannique 2016. « C’était beaucoup de pression à gérer, mais j’ai essayé de voir cela comme une motivation supplémentaire », expliquait-elle.

Sans concurrentes…

En ce dernier tour, In Gee Chun n’a laissé à personne la possibilité de l’inquiéter grâce à un solide 69 (-2). Elle enquille deux birdies à l’aller au 3 et au 8 et se retrouve même avec une avance de six coups à 5 trous de la fin. Même son bogey sur le par 3 du 14 fut aussitôt effacé par un birdie au 15. Malgré leurs tentatives, ni So Yeon Ryu auteur d’un beau 66 mais qui partait de trop loin, ni Sung Hyun Park (69 dimanche), avec qui elle partageait la tête le premier jour, n’ont réussi à l’inquiéter. Ses deux compatriotes terminent 2e ex-aequo en -17, à 4 coups du -21 historique d’In Gee Chun. Seule la chinoise Shanshan Feng est parvenue à se faire une place dans ce leaderboard très coréen, puisque 5 des 6 premières du classement final de The Evian 2016 viennent du pays du matin calme. Feng prend seule la 4e place à -15, à la faveur d’un ultime 69. « C’est une fantastique joueuse, elle a déjà gagné de nombreux tournois en Corée et au Japon. Elle est rookie cette année sur le LPGA, mais ce n’est pas vraiment une rookie… », confiait So Yeon Ryu à propos de sa compatriote In Gee Chun qui devrait passer du 7e au 3e rang mondial.

Une belle semaine pour nos Françaises

Le bilan est plutôt positif pour nos joueuses puisque les 4 engagées ont réussi à se qualifier pour le week-end. Une première ! Karine Icher rend une dernière carte en 72 et termine meilleure tricolore, -1 au total, à la 30e place : « Les conditions étaient terribles aujourd’hui avec certains trous à la limite du jouable. Mais mon birdie au 18 m’a aidé à oublier tout ça ! ». Isabelle Boineau et Joanna Klatten ont continué à jouer collectif ce dimanche. Elles rendent toutes les deux une carte de 73 pour finir 48e à +2 au total. Quant à Céline Herbin, elle va chercher très vite à oublier cet ultime 75 et cette 69e place à +10 indigne de son talent. La Française est déjà tournée vers l’avenir et pense au Lacoste Ladies Open de France où elle défendra son titre.