Auteur de 7 birdies et d'un eagle, Patrick Reed a été l'homme de cette deuxième journée.
Auteur de 7 birdies et d'un eagle, Patrick Reed a été l'homme de cette deuxième journée. © AFP / Getty Images
Tournois

Avantage Etats-Unis

La deuxième journée de double a vu les Etats-Unis prendre l'avantage lors des quatre balles de l'après-midi. Avant les simples de dimanche, les Américains mènent désormais 9,5 à 6,5. Les Européens devront sortir le grand jeu pour conserver la Ryder Cup.

Publié le

Quel samedi à Hazeltine ! La deuxième journée de la 41e édition de la Ryder Cup a donné lieu à un spectacle de toute beauté. Après une matinée où les Européens étaient revenus à un coup des Américains grâce à des foursomes bien maîtrisés (2 victoires, un nul et une défaite), les quatre balles de l'après-midi, qui ont offert un spectacle de très haut niveau, ont été à l'avantage des locaux.


Dans la première partie, Rory McIlroy et Thomas Pieters ont remporté leur 3e match de la compétition en dominant Dustin Johnson et Brooks Koepka 3 et 1. Le Nord-Irlandais et le jeune Belge ont été éblouissants en signant huit birdies et un eagle en 17 trous ! Un succès qui permettait à l'Europe de recoller à égalité 6,5 partout.


Les Américains reprenaient l'avantage grâce à la victoire de leurs deux "vétérans", Phil Mickelson, 46 ans, et Matt Kuchar, 38 ans, qui enquillaient trois birdies de suite aux 13, 14 et 15 puis un dernier au 17 (putt de deux mètres de Mickelson) pour s'imposer 2 et 1.

Le match le plus serré de l'après-midi opposait JB Holmes et Ryan Moore à Lee Westwood et Danny Willett. Jamais séparés de plus d'un point, les quatre hommes se rendaient coup pour coup. Auteur d'un par sur le 17, Moore donnait un court avantage à son équipe avant que Westwood rate une occasion en or de revenir au score sur le 18 en loupant un putt d'un mètre pour birdie.

La dernière rencontre, elle, était le théâtre d'un fantastique combat entre Jordan Spieth et Patrick Reed opposés à Justin Rose et Henrik Stenson. En tête dès le premier trou, les Européens subissaient ensuite les attaques de Reed, auteur de trois birdies et d'un eagle entre le 5 et le 8 ! C'est encore l'Américain, absolument déchaîné, qui faisait pencher définitivement la balance dans son camp grâce à deux birdies rageurs aux 14 et 15 puis un dernier par au 17 sous les yeux de son vice-capitaine Tiger Woods.

A l'issue de cette deuxième journée, les Américains viraient en tête avec 3 points d'avance (9,5 à 6,5). Les hommes du capitaine Davis Love III ont désormais besoin de cinq points sur les douze mis en jeu dimanche lors des simples. Il faudra un véritable exploit aux joueurs de Darren Clarke pour conserver le trophée.

 

Les quatre balles de samedi :

D. Johnson - B. Koepka (USA) - R. McIlroy - T. Pieters (EUR) 3 et 1

JB Holmes - R. Moore (USA) / L. Westwood - D. Willett (EUR) 1 up

P. Mickelson - M. Kuchar (USA) - S. Garcia - M. Kaymer (EUR) 2 et 1

J. Spieth - P. Reed (USA) / J. Rose - H. Stenson (EUR) 2 et 1