Nos pros tricolores lors du dernier Open de France
Nos pros tricolores lors du dernier Open de France © ASO
Tournois

Nos Français sur l’European Tour en 2017

A l’issue du Portugal Masters, le dernier tournoi de la saison avant les Final Series, qui débuteront dans dix jours en Turquie, dix tricolores ont réussi à conserver leur droit de jeu sur l’European Tour la saison prochaine. Les autres devront passer par l’épreuve des cartes. Sur le Challenge Tour, seuls Matthieu Pavon et Romain Langasque sont d’ores et déjà assurés de jouer sur la première division européenne l’an prochain.

Publié le

Le Portugal Masters est souvent l’épreuve de la dernière chance pour beaucoup de joueurs. Certains cherchent à y intégrer le top 60 afin de disputer le très lucratif et sélectif DP World Tour Championship, l’épreuve finale du circuit. Tandis que d’autres se battent juste pour figurer dans le top 110 de l’European Tour, synonyme de maintien sur ce circuit la saison prochaine. Alors qu’à Vilamoura, le tournoi a été remporté par l’expérimenté Irlandais Padraig Harrington, dix joueurs Français ont réussi à conserver leur carte. Alexander Lévy, 27e du classement général, et vainqueur cette année du Porsche European Open, en fait partie. Il est talonné par Grégory Bourdy, 30e et auteur d’une saison très convaincante (18e à l’US Open et à l’USPGA). Julien Quesne, 36e, et Romain Wattel, 45e, qui avaient obtenu tous deux une belle quatrième place au BMW PGA Championship, se maintiennent également sans trop de soucis.

Dans le ventre mou…

La belle performance du week-end est à mettre à l’actif de Benjamin Hébert. Le joueur de Moliets a rendu une carte de -18 au Portugal pour prendre la 10e place et remonter au 59e rang de la Race to Dubai. Victor Dubuisson (71e du classement général), Raphaël Jacquelin (82e), Mike Lorenzo-Vera (88e), Grégory Havret (89e) et Sébastien Gros (103e) sont les cinq autres tricolores à avoir conservé leur droit de jeu pour la saison prochaine. Parmi ces dix joueurs, les 78 premiers vont se mettre en direction de la Turquie pour disputer le premier des trois tournois des Final Series, qui se termineront à Dubaï le 20 novembre avec les 60 meilleurs joueurs du classement général. Enfin, Gary Stal (169e) conserve lui aussi sa carte grâce à sa victoire acquise à Abu Dhabi en 2015, qui lui offre une exemption jusqu'à la fin de saison prochaine.

A l’épreuve des cartes

Ayant terminé entre la 111e et la 145e place, Thomas Linard, 126e, file quant à lui directement en phase finale des qualifications de l’European Tour. Clément Berardo, 147e, pourrait l’imiter en profitant du fait que certains joueurs mieux classés ne possèdent pas le nombre de tournois requis sur le circuit européen. Pour les autres tricolores, à l’image d’Edouard Espana, le passage par la PQ2 des cartes d’accès sera inévitable pour avoir l’opportunité de rejouer l’an prochain sur l’European Tour.

Pavon et Langasque montent sur le circuit européen

A deux tournois de la fin de saison sur le Challenge Tour, deux Français sont d’ores et déjà assurés de figurer parmi les 15 premières places du classement général, qualificatives pour le circuit européen. Il s’agit de Matthieu Pavon (2e ce week-end en Chine, 5e au général) et de Romain Langasque (10e au général). Deux autres tricolores sont actuellement dans ce top 15 et devront tout faire pour s’y maintenir : Damien Perrier, 12e, et Joël Stalter, 14e. Enfin, deux derniers joueurs Français sont au contraire à la limite extérieure de ces 15 places qualificatives : Adrien Saddier, 19e, et Clément Sordet, 20e. L’Aixois et le Niçois auront obligatoirement besoin d’une bonne performance sur au moins l’un des deux derniers rendez-vous de l’année pour pouvoir monter sur le circuit européen.