Romain Langasque et Victor Dubuisson, 2e de la Coupe du Monde, à Melbourne.
Romain Langasque et Victor Dubuisson, 2e de la Coupe du Monde, à Melbourne. © AFP
Tournois

World Cup : les Bleus vice-champions du monde !

A Melbourne, en Australie, Soren Kjeldsen et Thorbjorn Olesen ont offert au Danemark leur toute première Coupe du Monde. Malgré un superbe dernier tour (-9), Victor Dubuisson et Romain Langasque terminent 2e à quatre coups des vainqueurs, et obtiennent le meilleur résultat de l’Equipe de France en 58 éditions.

Publié le

Victor Dubuisson et Romain Langasque auront pourtant tout tenté ! A sept coups des leaders danois avant le dernier tour en quatre balles, les Français ont réalisé une dernière journée fantastique, entamée de la meilleure des manières par le benjamin du duo. En effet, grâce notamment au putting performant de Langasque, les Bleus scoraient quatre birdies sur l’aller pour recoller peu à peu sur le Danemark, dans le par après les neuf premiers trous. Les Français se sont même remis fortement à y croire lorsque Dubuisson a enchaîné quatre nouveaux birdies entre les trous 12 et 15, avant d’en enquiller encore un dernier sur le green du 18, pour terminer la journée avec une carte impeccable de -9, sans aucun bogey à signaler.

Les Tricolores auraient pu croire à la victoire, mais c’était sans compter sur le retour tout aussi costaud des Danois Soren Kjeldsen et Thorbjorn Olesen, auteurs de six birdies sur les neuf derniers trous, pour finir avec une carte de -6, et un score total de -20 sur les quatre tours. Largement suffisant pour s’imposer et empocher leur première Coupe du Monde, quatre coups devant les Bleus (-16), qui terminent à égalité avec les Chinois Ashun Wu et Haotong Li, et les Américains Rickie Fowler et Jimmy Walker. « J'étais sous pression avant cette épreuve, du fait de jouer avec Victor dans un si gros tournoi. Je suis ravi de finir de cette manière, en jouant -9 le dernier jour » a déclaré Romain Langasque, ravi de sa première participation à la Coupe du Monde. Un très bon résultat pour nos Français à l’issue d’une semaine réussie, eux qui obtiennent le meilleur résultat français en 58 éditions de la Coupe du Monde.