Sergio Garcia peut laisser éclater sa joie, il vient de remporter le Masters son premier majeur !
Sergio Garcia peut laisser éclater sa joie, il vient de remporter le Masters son premier majeur ! © AFP
Tournois

Masters d’Augusta - Sergio Garcia, finalement majeur…

Il n’aura fallu qu’un seul trou de play-off à l’Espagnol Sergio Garcia pour se débarrasser de Justin Rose et remporter au Masters, sur le tracé de l’Augusta National, son tout premier titre majeur.

Publié le

En remportant l’édition 2017 du Masters à Augusta, en Géorgie, Sergio Garcia s’est débarrassé du titre encombrant de « meilleur joueur sans victoire majeure ». En effet, depuis son passage chez les pros en 1999, le joueur espagnol a collectionné les places d’honneur dans les tournois du Grand Chelem : 12 fois dans le top 5 et même 4 fois 2e ! Mais pour sa 74e participation à un majeur, le joueur de Castellon, a déjoué les statistiques.

Véritable mano à mano

En dernière partie le dimanche, aux côtés de l’Anglais Justin Rose, les deux partenaires de Ryder Cup se sont livrés à un véritable match-play. Rendant tous les deux une ultime carte de 69, pour un score final de -9, ils ne laisseront à personne l’opportunité de se joindre à la lutte pour la victoire finale. Ainsi, malgré un birdie au 18, et une dernière carte en 68, le sud-africain Charl Schwartzel terminera seul 3e à -6 à trois coups de la tête. Tandis que le phénomène belge Thomas Pieters et l’Américain Matt Kuchar, auteur d’un trou en un au 16 et d’un score de 67 le dimanche se partageront la 4e place à -5.

Deux mètres en descente pour s'imposer...

Tout en haut du leaderboard, Sergio Garcia et le champion olympique Justin Rose se sont rendus coup pour coup. Après un départ fulgurant de l’Espagnol avec deux birdies au 1 et au 3, l’Anglais revenait à la charge avec trois birdies du 6 au 8. Garcia connaîtra alors, au début du retour, un terrible passage à vide avec de mauvais drives qui se solderont par deux bogeys au 10 et au 11. Puisant dans ses ressources, le joueur de Castellon reviendra au contact du champion olympique et déjà victorieux d’un majeur, l’US Open 2013, grâce à un birdie au 14 et un eagle au 15, après que son deuxième coup ait touché le drapeau ! Justin Rose reprendra encore l’avantage au 16 avec un birdie avant de concéder un bogey au trou suivant. Sur le 18, l’Espagnol a alors un putt de deux mètres en descente pour s’imposer. Mais il le rate, offrant un play-off à l’Anglais

En hommage à Seve

Au comble du suspense, les deux hommes sont de retour sur le 18 pour les prolongations. Mais Rose égare son drive et concède un bogey sur ce premier trou de barrage. Garcia a alors deux putts pour remporter son premier titre majeur. A 37 ans et sous le regard de sa fiancée Angela Akins, journaliste à Golf Channel, Sergio n’en aura besoin que d’un seul ! Une première victoire en majeur symbolique pour Sergio Garcia puisqu’il devient le 3e joueur espagnol à s’imposer au Masters, le jour même où son héros, Severiano Ballesteros, victorieux en 1980 et 1983, aurait eu 60 ans. Il succède également à son autre idole, Jose-Maria Olazabal, vainqueur en 1994 et en 1999, l’année où Sergio terminera à Augusta meilleur amateur à la 38e place, juste avant de rejoindre les rangs professionnels.

7e au classement mondial

Avec ce 10e titre sur le PGA Tour et le 31e dans le monde, Sergio Garcia, qui s’était déjà imposé en février dernier, lors de l’Omega Dubai Desert Classic pointe désormais à la 7e place du classement mondial.