Jeung-Hun Wang, déjà vainqueur de trois tournois sur le circuit européen, revient au Maroc défendre son titre.
Jeung-Hun Wang, déjà vainqueur de trois tournois sur le circuit européen, revient au Maroc défendre son titre. © AFP
Tournois

44e Trophée Hassan II – Wang de retour au Maroc !

Sur le parcours Rouge du Royal Golf Dar Es Salam, à Rabat, au Maroc, 144 joueurs sont dans les starting-blocks pour remporter le 44e Trophée Hassan II, qui débute ce jeudi. Le jeune Coréen Jeung-Hun Wang revient cette année pour y défendre son titre.

Publié le

Il y a tout juste un an, Jeung-Hun Wang est passé de l’ombre à la lumière sur les greens du Royal Golf Dar Es Salam. Au 72ème trou, le Coréen, aujourd’hui âgé de 21 ans, a enquillé un putt magistral pour forcer le play off contre Nacho Elvira. Au premier trou de la prolongation, il rentait un long putt pour prolonger la partie. Et au deuxième trou, il enfilait un putt de 5 mètres en descente pour remporter son premier titre sur le circuit européen. La semaine suivante, Jeung-Hun Wang était toujours aussi euphorique. Porté par son premier succès, il s’imposait à la deuxième édition de l’AfraAsia Bank Mauritius Masters. Deux victoires qui lui valurent en fin de saison de recevoir le titre de « Rookie of The Year ».

Une victoire au Qatar en début d'année

Il s’agissait maintenant de confirmer. Et là, le jeune Coréen n’a pas mis longtemps pour montrer que cet honneur que lui avaient fait ses pairs n’était pas usurpé. A son deuxième tournoi de l’année 2017, ce fan de jeu vidéo remportait son troisième titre européen au Qatar. Une nouvelle fois en play off, mais cette fois contre deux joueurs, Jaco Van Zyl et Joakim Lagergren. Cette 3ème victoire européenne permet à Wang de figurer actuellement à la 12e place du classement de The Race to Dubai. Tout juste revenu du Masters, où il n’a pas réussi à franchir le cut, Jeung-Hun Wang sera associé pour les deux premiers tours du Trophée Hassan II à deux autres sérieux candidats à la victoire, le Français Alexander Levy et le Gallois Jamie Donaldson.