Gary Stal, auteur d'un premier tour en 70, retrouve le haut des leaderboads.
Gary Stal, auteur d'un premier tour en 70, retrouve le haut des leaderboads. © AFP
Tournois

Les Français en force au Maroc

Gary Stal fait un retour au plus haut niveau, et avec trois autres joueurs, dont son compatriote Grégory Havret, prend la tête du Trophée Hassan II, à l’issue du premier tour.

Publié le

A l’issue du premier tour du Trophée Hassan II, les Français sont aux avant-postes. Grégory Havret et Gary Stal ont pris la tête du tournoi, à la faveur d’un 70 (-3), en compagnie du Danois Lucas Bjerregaard et de l’Anglais James Morrison. Gary Stal signe sur le tracé Rouge de Dar Es Salam, à Rabat au Maroc un retour au meilleur niveau. En effet, le Lyonnais, 25 ans, était en difficulté avec son golf depuis sa superbe victoire à l’Abu Dhabi Championship 2015, puisqu’il n’a plus réalisé de top 10 depuis le milieu de l’année 2016. Dans leur sillage, trois autres Français se placent à un coup de la tête : Grégory Bourdy, Alexander Levy, auteur d’un eagle au 8 avec un troisième coup rentré sur ce par 5 et Clément Sordet. Tandis qu’à deux coups, Victor Dubuisson, Julien Quesne et Adrien Saddier sont en embuscade. Au total, sur les 19 français engagés, 14 sont dans le cut provisoire après le premier tour. Mais il est encore trop tôt pour se hasarder à des pronostics. Car sur le long et étroit parcours Rouge de Dar Es Salam, où aucun pro n’a réussi à jouer sous les 70, 52 joueurs se tiennent en 3 coups !