Gregory Bourdy, heureux de son trou-en-un sur le 3, lors du 3e tour du Shenzen International, en Chine.
Gregory Bourdy, heureux de son trou-en-un sur le 3, lors du 3e tour du Shenzen International, en Chine. © AFP
Tournois

Les frenchies au top ce week-end !

Avec deux podiums et un top 10, nos joueurs et joueuses tricolores se sont illustrés, ce week-end, sur les différents circuits professionnels.

Publié le

Le week-end a été particulièrement faste pour les tricolores, à commencer par Grégory Bourdy. En effet, le Bordelais, qui fêtera ses 35 ans demain (25 avril 2017) a réalisé un superbe tournoi en Chine lors du Shenzen International. Avec un score de -15, et un-trou-un le samedi au 3, il ne lui manquera qu’un coup pour s’inviter au play-off opposant l’Anglais Tommy Fleetwood à l’Autrichien Bernd Wiesberger. Si c’est ce dernier qui remporte le titre au premier trou des prolongations, Grégory Bourdy signe tout de même un joli podium avec cette 3e place qui le propulse en 53e position de The Race to Dubai. Son compatriote Alexander Levy termine 8e à -13.

Un retour sur le grand circuit comme objectif

L’autre podium est à mettre au crédit de Julien Guerrier, lors du Turkish Airlines Challenge, comptant pour le Challenge Tour. Le Normand a su résister aux terribles bourrasques soufflant le dimanche sur le tracé du Gloria et prendre seul la troisième place à -15, mais à six longueurs de l’intouchable Anglais Ryan Evans (-21). Désormais coaché par Jean-François Lucquin, le joueur du Vaudreuil, pointe en 7e position du classement de The Road to Oman et espère retrouver en fin d’année le circuit européen, qu’il a déjà disputé en 2010 et 2012. On notera également la belle 5e place de Clément Sordet à -12 et la 11e place à -10 de Mathieu Fenasse et de Julien Brun, auteur de la meilleure carte le dimanche en 70 (-2).

A quelques mois de la Solheim Cup

Enfin, la troisième belle performance du week-end revient à la plus américaine de nos joueuses Françaises, Karine Icher. La Castelroussine était revenue en Europe pour disputer l’Estrella Damn Mediterranean Ladies Open en Espagne. Terminant à 5 coups de la tête, Karine s’est emparée d’une belle 8e place à -10, face aux meilleures joueuses européennes, en lice, comme elle, pour disputer la prochaine Solheim Cup. D’ailleurs la future capitaine européenne, Annika Sörenstam était là pour juger de l’état de ses troupes à quelques mois de la confrontation avec l’équipe américaine.