Jordan Spieth et son caddy célèbrent à leur façon un joli coup de golf...
Jordan Spieth et son caddy célèbrent à leur façon un joli coup de golf... © AFP
Tournois

L'incroyable victoire de Spieth !

En play-off, Jordan Spieth s'est imposé face à son compatriote Daniel Berger lors du Travelers Championship grâce à une sortie de bunker rentrée directement. Un coup exceptionnel comme la célébration qui s'en est suivie.

Publié le

Formidable scénario cette nuit au Travelers Championship à Cromwell dans le Connecticut. Alors que l'Américain Jordan Spieth est seul en tête du tournoi au début du quatrième jour, il signe une carte assez moyenne de 70, dans le par. A -12 au total, après des scores de 63, 69, 66 et 70, Spieth ne réussit pas à se mettre à l'abri de ses adversaires. Et notamment de son compatriote Daniel Berger, auteur d'une dernière carte en 67 (-3) qui lui offre le droit de jouer les prolongations.

Un birdie inespéré

Au premier trou de play-off, disputé sur le par 4 du 18, le drive de Jordan Spieth touche des branches d'arbres, puis son (long) deuxième coup trouve le bunker... Les choses semblent mal engagées pour le Texan. Mais c'est sans compter sur le talent de Spieth dont la sortie de bunker devait rouler tranquillement jusque dans le trou pour un birdie inespéré.

Le pouce levé pour le féliciter

L'explosion de joie de Jordan Spieth fut à la hauteur de l'exploit, qui en guise de célébration se jeta contre son caddy à la façon des joueurs de football américain. Tandis que la foule exulte, Berger qui a encore un long putt pour continuer le match, regarde Spieth impuissant et lève son pouce pour le féliciter.

Seul Tiger a fait mieux...

« C’est juste Jordan, qui fait les choses à la Jordan, je n’ai pas de mots… » déclara plus tard Daniel Berger, qui s'incline devant le coup de génie de son compatriote. En 2013, lors du John Deere Classic, Jordan Spieth avait déjà enquillé une sortie de bunker pour s'adjuger son premier titre sur le PGA Tour. Quant à cette victoire, il s'agit de son 10e succès sur le circuit américain. A 23 ans, seul Tiger Woods avait fait mieux...

 

 

 

Source vidéos : PGA Tour