Jordan Spieth, vainqueur du 146e British Open.
Jordan Spieth, vainqueur du 146e British Open. © AFP / Getty Images
Tournois

British Open : le finish gagnant de Jordan Spieth

En signant un eagle et trois birdies sur les cinq derniers trous, Jordan Spieth a remporté le 146e British Open avec panache. C'est la troisième victoire en Grand Chelem de l'Américain.

Publié le Mis à jour le

Quel final ! La quatrième et dernier tour du 146e British Open a tenu toutes ses promesses. Parti avec trois coups d'avance sur son compatriote Matt Kuchar, l'Américain Jordan Spieth est passé par tous les états et les sentiments avant de soulever pour la première fois de sa carrière la fameuse aiguière d'argent. Tendu sur les neuf premiers trous (un aller en 37, +3, avec plusieurs petits putts ratés), le Texan a frôlé la correctionnelle sur le trou n°13 en égarant son drive dans le très gros rough. Choisissant de se dropper sur le practice (!), Spieth sauvait miraculeusement le bogey mais laissait pour la première fois la tête du tournoi à Kuchar.

Sa réaction allait être celle d'un grand champion. Au 14, il plantait son coup de fer à un mètre pour un premier birdie. Sur le trou suivant, il enchaînait drive, bois et putt de 12 mètres pour l'eagle. Au 16, nouveau birdie avec un putt de 8 mètres avant de récidiver au 17, un par 5, après une merveille de sandwedge à 2 mètres du drapeau ! Matt Kuchar, malgré deux birdies, ne pouvait rien faire. Sur le 18, un par solide de Spieth lui permettait de s'imposer avec trois coups d'avance et un total de 268 (-12) avec des cartes de 65, 69, 65 et 69.

A 23 ans et 362 jours, Jordan Spieth devient le plus jeune joueur à remporter le British Open depuis Seve Ballesteros en 1979. Avec ses trois victoires en Grand Chelem (Masters 2015, US Open 2015 et British Open 2017), il rejoint aussi Jack Nicklaus qui avait remporté trois Majeurs avant ses 24 ans. Même Tiger Woods n'avait pas fait aussi bien...

Côté français, Mike Lorenzo-Vera termine 62e avec un total de 286 (75, 70, 70 et 71).

 

Les stats de Jordan Spieth sur ce British Open 2017 :

Fairways touchés : 43 %

Greens en régulation : 69 %

Putts : 28 par tour

Distance au drive : 268 mètres