Victor Dubuisson s'apprête à jouer son 2e coup sur le 14 de l'Old Course à St Andrews.
Victor Dubuisson s'apprête à jouer son 2e coup sur le 14 de l'Old Course à St Andrews. © AFP
Tournois

Dunhill Links Championship – Dubuisson assure sa carte !

Auteur d’une dernière carte en 63, Victor Dubuisson décroche la 3e place au prestigieux Dunhill Links Championship et assure son droit de jeu pour la saison prochaine. Du grand Dubuisson sur le fond et sur la forme !

Publié le

Avec 5 coups d’avance au départ du dernier tour, l’Anglais Tyrrell Hatton avait déjà une main sur la coupe du Dunhill Links Championship. Son ultime 66 sur l’Old Course de St Andrews lui assurait donc de conserver son titre, et un historique doublé, dans cette épreuve jouée en alliance avec un amateur et disputée sur les tracés de Carnoustie, de Kingsbarns et de St Andrews, en Ecosse. A -24, Hatton devance ainsi de 3 coups son compatriote Ross Fisher, auteur d’un 61 avec 11 birdies sur l’Old Course, nouveau record du parcours.

J’ai pensé au 59 !

Une marque qu’aurait bien pu atteindre Victor Dubuisson. Le Français a lui aussi réalisé une journée d’anthologie sur l’un des plus vieux parcours au monde en signant une carte de 63. Passé en 29 à l’aller (-7), Dubush, comme on le surnomme, était même à -10 après le 15. « A ce moment-là, j’ai pensé au 59… », a confié le Cannois qui concède alors un trois putts et son seul bogey du jour au 16. Il prend malgré tout seul la 3e place à -17.

Je jouerai plus l’an prochain

Une belle opération pour Victor Dubuisson qui en début de semaine n’était pas encore assuré de conserver son droit de jeu pour la saison prochaine. Cette 3e place propulse le Français au 63e rang de The Race to Dubai et lui permet d’espérer disputer l’épreuve finale du circuit à Dubaï, le DP World Tour Championship, réservé aux 60 premiers du classement. « J’ai réalisé à mi-saison que mon exemption prenait fin cette année », a confié Dubuisson, qui assure que l’année prochaine, il jouera plus d’épreuves et plus de tournois à la suite pour garder la forme.

Les Français en force

Le Dunhill Links Championship a réussi à d’autres Français puisque Grégory Bourdy, 2e avant le dernier tour, prend la 4e place ex-aequo à -14 au total, pénalisé par un ultime 71 et un putting difficile. Il se place lui aussi aux portes de la grande finale à Dubaï, 62e du classement. Alexander Levy conforte son top 20 dans le même classement (17e) grâce à une nouvelle place d’honneur, 7e ex-aequo en Ecosse à -13. Tandis que Romain Wattel surfe sur sa belle victoire au KLM Open et prend la 15e place à -11 et la 57e au classement de la Race.

L’heure du bilan approche…

A quelques semaines de la fin de la saison, Alexander Levy (17e), Mike Lorenzo-Vera (38e), Matthieu Pavon (48e), Romain Wattel (57e), Grégory Bourdy (62e), Victor Dubuisson (63e) et Benjamin Hébert (70e) sont d’ores et déjà assurés de conserver leur carte pour l’année prochaine. Il va par contre falloir batailler pour Grégory Havret, 99e, de justesse dans le top 100 qualificatif, mais encore plus pour Julien Quesne, 120e, Joël Stalter, 126e, Gary Stal, 143e, Romain Langasque, 149e, Raphaël Jacquelin, 160e, Sébastien Gros, 169e ou Damien Perrier, 176e. A défaut, il faudra intégrer le top 10 de l’Access List, nouveau dispositif du circuit européen, un classement par points à l’exclusion des plus grosses épreuves (Rolex Series, majeurs, championnats du monde…). Une fin de saison stressante pour certains…