Clément Sordet, vainqueur à Oman, jouera sur le circuit européen en 2018.
Clément Sordet, vainqueur à Oman, jouera sur le circuit européen en 2018. © AFP
Tournois

Clément Sordet termine par une victoire

En remportant le NBO Classic Grand Final, le dernier tournoi de la saison 2017 du Challenge Tour, Clément Sordet gagne aussi le droit de jouer sur le circuit européen l’an prochain, avec une 2e place au classement final. Il y retrouvera Julien Guerrier et Adrien Saddier, eux aussi promus.

Publié le Mis à jour le

Avec deux birdies d’entrée aux trous 1 et 3, Clément Sordet s’offrait une confortable avance de 4 coups, lors du dernier tour du NBO Classic Grand Final. Le Lyonnais a ensuite parfaitement géré sa partie, sur le tracé d’Al Mouj Golf à Oman, enquillant deux autres birdies aux trous 7 et 12 contre deux bogeys (6 et 15) pour une ultime carte de 70. Après une première victoire lors du Viking Challenge, Clément Sordet s’impose donc une seconde fois cette saison, sur le score de -15, deux coups devant le Suédois Marcus Kinhult.

Une place sur le circuit européen en 2018

Ce titre, obtenu avec beaucoup de maîtrise lors du tout dernier tournoi de la saison 2017 du Challenge Tour, permet au joueur de Lyon-Salvagny de grimper à la 2e place du classement final. « J’ai très bien joué en fin de saison et finir par une victoire est fantastique. J’ai su rester concentré sur mon jeu et je me sens prêt à passer à l’échelon supérieur », expliquait Clément Sordet qui s’offre donc une place sur le circuit européen en 2018. Impatient d’y jouer, il attaquera sa nouvelle saison dans deux semaines, au Hong Kong Open, après un court break.

Quelques heureux et beaucoup de déçus…

Sur le grand circuit, Clément Sordet retrouvera deux autres promus Français : Julien Guerrier et Adrien Saddier, tous les deux 20e à Oman et qui terminent respectivement 6e et 13e du classement général. Malheureusement pour Thomas Linard, sa belle 5e place (-10) au NBO Classic Grand Final ne lui permet pas d’intégrer le top 15 de la Road to Oman. Il termine 29e du ranking. C’est aussi la déception pour Robin Sciot-Siegrist et Victor Perez, tous les deux vainqueurs d’un tournoi sur le Challenge Tour cette saison et qui échouent à quelques places, 17e du classement final pour le premier et 18e pour le deuxième.