Victor Dubuisson, lors du Nedbank Golf Challenge en Afrique du Sud, où il a signé un deuxième top 3 cette saison.
Victor Dubuisson, lors du Nedbank Golf Challenge en Afrique du Sud, où il a signé un deuxième top 3 cette saison. © AFP
Tournois

Victor Dubuisson, quelle fin de saison !

Après une année en demi-teinte, Victor Dubuisson a su accélérer en fin de saison. Ses deux top 3 lui offrent successivement sa place parmi l’élite l’année prochaine, puis au Nedbank Challenge, en Afrique du Sud, un ticket pour Dubaï à l’épreuve finale du circuit européen. Pourtant mal parti, il lui reste finalement encore un tournoi pour faire de 2017 une superbe année…

Publié le Mis à jour le

Début octobre, Victor Dubuisson ne figurait même pas dans le top 100 européen. Sa place parmi l’élite l’année suivante n’était donc pas assurée… Mais c’était sans compter sur les ressources de ce joueur que l’on qualifie bien souvent d’imprévisible. Lors du Dunhill Links Championship, Dubush prenait la 3e place du classement pour s’offrir sa carte pour la saison prochaine. Puis encore une 35e place en Turquie, épreuve des Rolex Series. Alors 73e du classement, le Cannois a sauvé sa tête, mais pas son honneur. Pour l’heure il ne fait pas partie du voyage à Dubaï, l’épreuve finale du circuit européen, réservée aux 60 meilleurs. Pourtant, cette épreuve, Victor ne l’a jamais manqué depuis 2012. Il y a même signé en 5 participations, des places de 2e, 3e et encore 4e l’an dernier…

80% de greens pris en régulation

Aussi, au départ du Nedbank Golf Challenge, l’épreuve phare du golf sud-africain, le Français sait ce qu’il à faire. Dès le premier tour du tournoi, disputé au Gary Player Country Club, en présence même du maître sud-africain, il pointe en tête. Confortablement installé dans les premières places du leaderboard, Victor déroule son jeu, puissant et solide avec 80% de greens pris en régulation. Il était même à 100% jusqu’au 12 le dernier jour… Le tournoi sud-africain lui réussit bien. Il y a terminé 3e l’an dernier et encore 4e en 2015, lui qui est si fort en fin de saison. Mais bien qu’il ait mené ou co-mené le tournoi toute la journée en ce dernier tour, Dubuisson ne pourra rien faire contre la fin de partie éclair de Branden Grace.

38e du classement et seulement 8 cuts franchis

A domicile, le Sud-Africain rend une dernière carte de 66 (-6) sans le moindre bogey. Sa ficelle de 10 mètres au par 3 du 16 pour birdie scellera définitivement sa victoire. Dans le même temps, Victor, auteur d’une dernière carte en 70, concèdera au 15 son seul bogey du jour. Brendan Grace emporte donc le Nedbank Golf Challenge sur le score de -11, un coup devant l’Ecossais Scott Jamieson et deux coups devant le Français Victor Dubuisson, seul 3e. Une superbe performance qui replace Victor à la 38e position de The Race to Dubai, juste avant le tournoi de clôture de l’année. Pas mal pour un joueur qui n’aura franchi que 8 cuts cette saison… Le voici également remonté en 7e position du classement provisoire européen de la future Ryder Cup.

4 Français à Dubaï

A Dubaï, Victor Dubuisson retrouvera 3 autres Français : Matthieu Pavon, 19e en Afrique du Sud et 52e du classement européen. Mais aussi Alexander Levy et Mike Lorenzo-Vera, tous les deux 37e en Afrique du Sud et respectivement 19e et 37e de The Race to Dubai. Par contre, et à moins de forfaits de dernière minute, la saison est terminée pour Benjamin Hebert, Grégory Bourdy et Romain Wattel, qui prennent chacun la 64e, 66e et 71e place du classement final européen en 2017.