Gary Stal est l'un des trois Français a avoir passé le cut lors de la finale des cartes européennes.
Gary Stal est l'un des trois Français a avoir passé le cut lors de la finale des cartes européennes. © AFP
Tournois

Finale des cartes européennes : trois Français passent le cut !

Gary Stal, Julien Quesne et Sébastien Gros passent le cut de la finale des cartes européennes. A la clé, décrocher une place parmi les 25 premiers et gagner son droit de jeu en 2018 sur l’European Tour !

Publié le Mis à jour le

Pour les recalés de l’European Tour ou les aspirants à la montée sur le grand circuit, les cartes européennes sont la dernière chance pour jouer l’an prochain sur le tour européen. Après les deux premières phases, PQ1 et PQ2 pour les joueurs moins expérimentés ou n’ayant pas de catégories, se joue cette semaine la finale, dite PQ3, une épreuve marathon de 6 jours. Celle-ci se dispute sur Le Lakes Course et le Hills Course, les deux tracés du Lumine Golf Club en Espagne. Et à l’issue des quatre premiers tours, mettant aux prises près de 160 joueurs, est tombé le couperet du cut. Fixé à -2, il ne qualifie pour les deux derniers tours que les 70 meilleurs joueurs et ex-aequo, parmi lesquels seuls les 25 premiers gagneront leur droit de jeu pour l’European Tour en 2018.

 

Et sur les 8 Français engagés, seuls 3 ont réussi à franchir ce cut. Il s’agit de Gary Stal, actuellement 15e à -8 et qui arrive à capitaliser sur son excellente carte de 64 (-7) le premier jour. L’ex-vainqueur de l’Abu Dhabi Championship pointe à 7 longueurs du leader anglais Sam Horsfield (-15). Les deux autres Français à avoir franchi le cut sont aussi des recalés du tour, à savoir Julien Quesne, deux victoires sur le circuit, qui pointe à la 25e place à -7 et Sébastien Gros, auteur d’une belle quatrième carte en 67 (-4) qui lui permet de remonter à la 35e place à -6. Malheureusement c’est fini pour Mathieu Fenasse, à -1, qui rate le cut d’un coup et dont le bogey au 17 s’avère cruel. C’est également terminé pour Robin Sciot-Siegrist à +2, Amaury Rosaye à +6, Joël Stalter à +7 et Julien Brun à +9.