Céline Boutier, victorieuse du Sanya Ladies Open, en Chine.
Céline Boutier, victorieuse du Sanya Ladies Open, en Chine. © Let
Tournois

Céline Boutier s’impose en Chine, les Français en forme à Dubaï…

Pour sa première visite en Chine, Céline Boutier s’offre sa première victoire sur le LET. Tandis que les messieurs de l’european tour signent de belles places d’honneur, lors de la finale de The Race to Dubai.

Publié le

Après le succès de Camille Chevalier en Inde la semaine dernière, c’est Céline Boutier qui s’impose cette fois en Chine, lors du Sanya Ladies Open ! La parisienne de 24 ans, passée pro cette année, signe son premier succès sur le LET grâce à une dernière carte de 68. Mais Céline a surtout fait la différence grâce à ses 4 birdies de suite du 11 au 14 et enfoncé le clou avec un dernier oiselet au 16 sur le tracé du Yalong Bay Golf Club. L’ancienne étudiante de la Duke University aux Etats-Unis termine ainsi sur le score de -12, 4 coups devant la Coréenne Solar Lee.

Céline Boutier jouera sur le LPGA Tou en 2018

Une victoire qui lui offre deux ans d’exemption sur le LET et une place assurée à The Evian Championship en 2018. « C’était la première fois que je jouais en Chine et je ne pouvais pas espérer une meilleure semaine. Sur le retour mon putting était littéralement en feu, ce qui m’a permis de faire beaucoup de birdies » expliquait la jeune championne, basée au Texas qui se prépare à jouer toute la saison 2018 sur le LPGA Tour, le prestigieux circuit américain féminin, grâce à ses deux victoires cette saison sur le Symetra Tour, un circuit satellite aux Etats-Unis.

Fleetwood, n°1 européen et Levy, n°1 français

Ses homologues masculins de l’European Tour jouaient quant à eux le DP World Tour Championship, épreuve finale du circuit, ouvert exclusivement aux 60 premiers du classement de The Race to Dubai. Et quatre d’entre eux avaient réussis à se glisser parmi l’élite signant un joli tir groupé en -13 pour Matthieu Pavon, Mike Lorenzo-Vera et Victor Dubuisson, tous à la 13e place, à six coups du vainqueur, l’Espagnol Jon Rahm, incontestable rookie de l’année. Seul Alexander Levy, notre n°1 tricolore terminait un peu plus loin, 36e du tournoi à -6 et 21e du classement final 2017. Quant au titre de n°1 européen, il revient cette saison à l’étonnant vainqueur du HNA Open de France, l’Anglais Tommy Fleetwood.