Les 25 qualifiées de l'épreuve des cartes du LET savourent leur victoire.
Les 25 qualifiées de l'épreuve des cartes du LET savourent leur victoire. © DR
Tournois

Cartes du LET : Manon Mollé et Ariane Provot reçues !

La terrible épreuve des cartes vient de se terminer sur le Ladies European Tour et deux Françaises décrochent leurs droits de jeu pour 2018, Manon Mollé, 2e du tournoi et Ariane Provot, 19e.

Publié le

La saison 2017 est terminée sur le Ladies European Tour (LET) et la Lalla Aicha Tour School, l’implacable épreuve des cartes, attendait les recalées du circuit. 14 Françaises étaient qualifiées pour cette difficile et stressante épreuve disputée sur 5 tours sur le tracé du Palmgolf Ourika à Marrakech. Et seules deux de nos représentantes ont réussies à intégrer le top 25 synonyme de catégorie pleine en 2018. Elles étaient six l'an dernier ! La première qualifiée est la jeune amateur Manon Mollé, 23 ans, qui rend cinq cartes sous le par, dont un joli 68 le dernier jour, lui permettant de terminer l’épreuve co-leader à -14 avec l’Américaine Casey Danielson et l’Espagnole Carmen Alonso. Mais lors du play-off pour la première place, c’est finalement l’Américaine, en tête depuis le premier jour, qui s’imposera à la faveur d’un birdie sur le premier trou de barrage. « C’est génial ! Ces trois derniers mois je me suis beaucoup entraînée, aussi je suis vraiment heureuse d’y être arrivée », commentait Manon Mollé, presque la locale de l’épreuve puisque la jeune bretonne s’est installée à Marrakech depuis plusieurs mois et que son beau-frère n’est autre que le directeur du golf d’Ourika où avait lieu le tournoi.

 

Manon Mollé, fière de son -14, meilleur score total à égalité de l'épreuve !
Manon Mollé, fière de son -14, meilleur score total à égalité de l'épreuve !© DR

 

Ariane Provot regagne sa carte pour le LET en 2018

La seconde qualifiée française est une habituée du LET, Ariane Provot, qui prend la 19e place ex-aequo avec le score total de -5 et qui retrouvera le circuit féminin européen en 2018. La Messine avait en effet connu la difficile expérience de finir à la 81e place du classement 2017, alors que seules les 80 premières conservaient leurs droits de jeu… Les six autres Françaises qui avaient réussi à franchir le cut, ne gardant que le top 60 pour disputer le dernier tour, échouent à intégrer le top 25 de l’épreuve. A l’image de Julie Aimé, -4 au total, qui s’est retrouvée dans un play-off à six pour gagner l’une des deux dernières places qualificatives. Malgré un birdie, elle doit s’incliner face aux eagles des deux norvégiennes Celine Borge et Madelene Stavnar. Sa 26e place ex-aequo lui donne une catégorie partielle sur le LET et une catégorie pleine sur le Letas, le circuit satellite du LET. Mathilda Capelliez et Manon Gidali qui terminent toutes les deux par une carte dans le par et un score total de -3, prennent la 30e place. Eva Gilly est 37e à -1, Anaïs Meyssonier est 47e à +1 et Emilie Piquot est 56e à +3.