Avec Dustin Johnson, les pars 4 se transforment en par 3...
Avec Dustin Johnson, les pars 4 se transforment en par 3... © AFP
Tournois

A Hawaï, Dustin Johnson écrase la concurrence !

S’il est passé tout près de l’exploit, un trou en un sur un par 4 de presque 400 mètres, Dustin Johnson n’a pas tremblé pour remporter le Sentry Tournament of Champions, avec 8 coups d’avance ! Le n°1 mondial montre qu’il est toujours le patron.

Publié le

Le n°1 mondial Dustin Johnson a bien failli réaliser un trou-en-un lors du Sentry Tournament of Champions. La balle, parfaitement en ligne, s’est arrêtée 15 centimètres avant le trou sur le 12 du parcours de Kapalua à Hawaï… qui est un par 4 de 420 yards soit environ 384 mètres ! Le drive du bombardier américain, « tapé tranquillement à 90% » a finalement été mesuré à 393 mètres, à seulement 15 centimètres d’un rarissime albatros (3 coups sous le par). L’exploit n’a plus été réalisé sur le circuit américain depuis l’albatros d’Andrew Magee lors de l’Open de Phoenix en 2001. C’était sur le trou 17 du TPC de Scottsdale, qui ne mesurait à l’époque que 303 mètres.

Le 17e titre pour DJ

Ce sera finalement un eagle facile pour Dustin Johnson qui aura dominé de la tête et des épaules ce tournoi des champions, réunissant les vainqueurs de la saison passée. Le n°1 mondial s’empare du titre, le 17e de sa carrière sur le PGA Tour, avec des scores de 69, 68, 66 et 65, en -24, 8 coups devant le phénomène espagnol Jon Rahm, à la 3e place mondiale, alors qu’il n’entame cette année que sa deuxième saison sur le circuit… DJ est fin prêt pour les grandes échéances à venir. Et notamment le Masters, tournoi qu’il avait manqué l’an dernier après s’être blessé dans les escaliers de la maison qu’il avait loué à Augusta. « Cette année, on a changé de villa… », a confié Dustin, serein sur sa bonne étoile retrouvée.