Jon Rahm et Sergio Garcia illustrent la bonne santé du golf espagnol.
Jon Rahm et Sergio Garcia illustrent la bonne santé du golf espagnol. © AFP
Tournois

Les Espagnols en forme

Jon Rahm et Sergio Garcia ont tous les deux remportés un tournoi le week-end dernier. Et les deux Espagnols s’apprêtent dès demain à défendre leur titre, l’un sur le circuit américain, l’autre sur le circuit européen. Quelle santé pour le golf espagnol !

Publié le

Jon Rahm est un phénomène. A 23 ans l’Espagnol vient de remporter son 4e titre professionnel et le 2e sur le PGA Tour, lors du CareerBuilder Challenge, sur le parcours de La Quinta, en Californie. A égalité à -22 avec l’Américain Andrew Landry, il lui faudra 4 trous de play-off pour s’adjuger le tournoi grâce à un ultime birdie. Lors de ses trois derniers tournois, celui que l’on surnomme affectueusement Rahm-bo Outre-Atlantique, a terminé 1er (lors de l’épreuve finale de The Race to Dubai), puis 2e (lors du Tournament of Champions) et encore 1er le week-end dernier. Quant aux 38 épreuves auxquelles Jon Rahm a participé depuis qu’il est passé pro en juin 2016, il a terminé à 15 reprises dans le top 5…

Jon Rahm désormais n°2 mondial

Pas étonnant de voir l’Espagnol pointer désormais à la 2e place mondiale, juste derrière un autre solide gaillard, l’Américain Dustin Johnson. Jon Rahm défendra ce week-end son titre, acquis l'an dernier, lors du Farmers Insurance Open, un tournoi où sera aussi présent Tiger Woods qui fera son grand retour à la compétition. « Je suis ravi que Tiger soit là, il captera ainsi une bonne part de l’attention… » a commenté le jeune ibère, parfois mal à l’aise avec les sollicitations médiatiques.

Sergio Garcia toujours compétitif

Au contraire, Sergio Garcia n’a jamais été très farouche avec les journalistes. Et l’Espagnol de 38 ans a prouvé qu’il faudrait compter sur lui en cette année de Ryder Cup en allant remporter le Singapour Open sur l’Asian Tour. Le vainqueur du Masters s’impose en -14 avec 5 coups d’avance sur le parcours de Sentosa et engrange beaucoup de confiance. Il s’agit de son 33e succès professionnel et le 4e sur l’Asian Tour. Actuellement à la 9e place mondiale, Garcia défendra lui aussi un titre ce week-end, lors de l’Omega Dubai Desert Classic. Le golf espagnol est décidément en très grande forme actuellement.