Julien Guerrier signe son premier top 3 sur l'European Tour.
Julien Guerrier signe son premier top 3 sur l'European Tour. © AFP
Tournois

NBO Oman Open - Julien Guerrier sur le podium !

Co-leader après trois tours, Julien Guerrier termine finalement à une excellente 3e place lors du NBO Oman Open. Deux autres Français, Alexander Levy, 4e et Benjamin Hébert, 9e, se placent également dans le top 10.

Publié le

Promu du Challenge Tour suite à une exceptionnelle saison 2017, où il a terminé 6e, avec deux victoires à la clé, Julien Guerrier débute son année 2018 sous les meilleurs auspices. Sur le tracé Al Mouj à Oman, le Rochelais prend une superbe 3e place, tout seul. Au départ du dernier jour, Julien Guerrier est même co-leader à égalité avec le néerlandais Joost Luiten. Le Français enchaîne les pars jusqu’au 8 puis il concède deux bogeys de suite. Pendant ce temps-là, en vieux briscard du circuit et en route pour son 6e titre, Luiten enquille quelques birdies et prend l’avantage. Les trois birdies au 12, 14 et 16 de Guerrier arrivent un peu trop tard. « J’ai eu du mal à rentrer dans la partie au début... Evidemment quand on ne gagne pas, on peut toujours dire que l’on a pas tenu la pression, mais cette troisième place est malgré tout une très bonne chose », confiait Julien qui l’an dernier, par deux fois, n’a pas tremblé au moment de gagner !

Trois Français dans le top 10 à Oman

Avec cette dernière carte de 71, Julien Guerrier termine à -13 au total, à un coup de l’Anglais Chris Wood et trois coups de Joost Luiten. Avec cette 3e place, Julien, 32 ans, signe son premier top 3 sur l’European Tour, lui qui avait déjà connu l’élite européenne en 2010 et en 2012. Cette superbe performance le propulse en 33e position de The Race to Dubai. Les autres Français présents à Oman ont aussi su tirer leur épingle du jeu, à l’image d’Alexander Levy, habitué des places d’honneur et qui prend en -11 au total, la 4e place (son 3e top 10 de la saison et tous décrochés dans les pays du Golfe !). Benjamin Hebert prend la 9e place et progresse au 43e rang de The Race. Un peu plus loin, Grégory Bourdy est à la 31e place, Clément Sordet à la 37e et Raphaël Jacquelin à la 44e. Nos Français, qui semblent apprécier les épreuves disputées dans les pays du Golfe Persique, pourront encore essayer de briller la semaine prochaine lors du Qatar Masters, dernière levée du Desert Swing.