Tiger Woods n'aura pas réussi à franchir le cut lors du Genesis Open.
Tiger Woods n'aura pas réussi à franchir le cut lors du Genesis Open. © AFP
Tournois

Tiger Woods, au courage !

Alors qu’il vient de manquer le cut au Genesis Open, Tiger Woods continue de se battre et a annoncé qu’il jouerait dès la semaine suivante, en Floride, au Honda Classic. Bubba Watson, quant à lui, remporte le titre et signe un joli retour au plus haut niveau.

Publié le Mis à jour le

Après la 23e place très prometteuse de Tiger Woods au Farmers Insurance Open, on s’était peut-être réjouit un peu trop vite. Tellement content de retrouver le Tigre en pleine possession de ses moyens. Mais il ne faut pas oublier que l’ex n°1 mondial sort de plusieurs opérations du dos, qu’il accuse un cruel manque de compétitions et qu’il a aujourd’hui 42 ans… Le Genesis Open, disputé sur le difficile tracé du Riviera country Club, en Californie, s’est chargé de nous le rappeler.

Petit jeu et putting n’étaient pas au rendez-vous

Après un premier tour en 72 (+1), Tiger Woods a rendu une seconde carte de 76 (+5). Avec un score total de +6, le Tigre n’a pas été en mesure de franchir le cut, fixé à +2, lui faisant rater (seulement !) son 17e cut en carrière. En ce vendredi, le driving de l’homme aux 14 majeurs était toujours aussi erratique avec uniquement 5 fairways touchés, et son jeu de fer trop approximatif puisqu’il n’a réussi à attraper que 9 greens. Mais surtout son petit jeu et son putting, qui lui avait permis de signer son top 25 au Farmers Insurance Open, étaient aux abonnés absents. « Je ne me suis pas senti à l’aise putter en main aujourd’hui. Pour autant, je sens que je progresse et que petit à petit je retrouve mes sensations de compétiteur », expliquait Tiger dont la motivation est toujours intacte.

Bubba vainqueur au Riviera C. C. pour la 3e fois !

Il a d’ailleurs annoncé dans la foulée qu’il jouerait la semaine suivante au Honda Classic, en Floride, alors que ce tournoi ne figurait pas à son calendrier. Une bonne nouvelle, puisque cela signifie que le Tigre se sent bien physiquement et est prêt à enchaîner deux tournois de suite… Le Genesis Open a aussi permis de revoir au premier plan, l’un des joueurs emblématiques de ces dernières années. En effet, après presque deux ans sans victoires, Bubba Watson vient de remporter ce trophée, signant au passage un triplé sur le tracé du Riviera Country Club, avec le score -12, deux coups devant ses compatriotes Kevin Na et Tony Finau. A 39 ans, le gaucher au swing atypique remporte son 10e titre sur le PGA Tour et confiait, les larmes aux yeux « qu’il avait même songé à mettre un terme à sa carrière golfique ». Au lieu de cela, le voilà propulsé de la 117e à la 40e place mondiale !