Rory McIlroy renoue avec la victoire lors de l'Arnold Palmer Invitational.
Rory McIlroy renoue avec la victoire lors de l'Arnold Palmer Invitational. © AFP
Tournois

Rory qui rit et Tiger aussi...

Rory McIlroy signe son retour sur le devant de la scène en remportant l’Arnold Palmer Invitational, sur le parcours de Bay Hill en Floride. De son côté, Tiger Woods continue à impressionner avec une nouvelle place d’honneur, 5e, sur ce tracé exigeant.

Publié le

Avec une dernière carte de 64 dont 5 birdies sur les 6 derniers trous, Rory McIlroy n’a laissé à personne l’occasion de s’emparer du titre à l’Arnold Palmer Invitational, disputé à Bay Hill en Floride, sur les terres du King. « C’est émouvant de m’imposer chez Monsieur Palmer, car ma dernière victoire a eu le 25 septembre 2016, lors du Tour Championship, le jour même de son décès… », confiait le Nord-Irlandais qui s’impose en -18 avec trois coups d’avance sur l’américain Bryson Dechambeau.

Le déclic de Rory McIlroy

Une victoire plutôt surprise car si Rory a enregistré deux belles places d’honneur, 2e et 3e à Dubaï et Abu Dhabi lors du Desert Swing sur le circuit européen, son début de saison sur le PGA Tour était plutôt hésitant. L’ex n°1 mondial n’a franchi que deux cuts sur quatre tournois et bouclé ses 8 derniers tours sur le score de 14 coups au-dessus du par… « Je savais ces dernières semaines que je n’étais pas loin, il me manquait juste un déclic pour que les choses se mettent en place. Je crois qu’il a eu lieu, aussi bien sur le long jeu qu’au putting », expliquait l’Irlandais du Nord, heureux de ce 14e titre sur le PGA Tour, le week-end de la Saint Patrick !

Les places d’honneur pour Tiger

L’autre gagnant du jour est une nouvelle fois Tiger Woods. L’homme aux 14 majeurs continue sur sa lancée et après sa 2e place au Valspar Championship, il prend la 5e place ex-aequo, à -10, lors de l’Arnold Palmer Invitational, à Bay Hill, un tournoi qu’il a remporté à 8 occasions. Le Tigre a une nouvelle fois joué la gagne, pointant même à -12 alors que la tête était à -13, avant de concéder deux bogeys au 16 et au 17. Désormais 105e joueur mondial, Tiger Woods a prouvé qu’il était fin prêt pour s’imposer à nouveau et pourquoi pas dans son jardin, à Augusta, dans trois semaines, à l’occasion du Masters…