Le DP World Tour Championship a livré son verdict. Disputé à Dubai, sur le parcours du Jumeirah Golf Estates, la dernière épreuve de la saison 2018 du circuit européen a vu la victoire d’un revenant, Danny Willett. Vainqueur du Masters d’Augusta en avril 2016, l’Anglais de 31 ans n’avait pas remporté un seul titre depuis cette date. Mais après plusieurs mois de blessures et de doutes, Willett a retrouvé le cercle des vainqueurs en s’imposant avec un total de 270 (-18). Grâce à trois birdies signés sur les cinq derniers trous, l’Anglais a devancé son compatriote Matt Wallace et l’Américain Patrick Reed de deux coups.
La journée a souri à un autre joueur européen. Malgré une modeste 26e place à – 6, Francesco Molinari a été sacré numéro un européen de la saison. Une véritable consécration pour l’Italien de 36 ans qui a remporté cette saison son premier Majeur, le British Open, mais aussi le BMW Championship et une épreuve du PGA Tour, le Quicken Loans National.
Les deux seuls Français présents à Dubai, Alexander Levy et Mike Lorenzo-Vera ont terminé assez loin. Le premier, 34e à Dubai, se classe 30e européen pour la saison 2018. Le second, 30e à Dubai, finit 51e européen.