Alors que l’année civile n’est pas encore terminée, la saison 2019 de golf a, quant à elle, bel et bien reprise. Et pour le 3e tournoi de l’année, c’est à l’île Maurice que se sont rendus les compétiteurs lors de l’Afrasia Bank Mauritius Open, disputé sur le tracé d’Anahita. Sur le parcours dessiné par le champion Sud-africain Ernie Els, la victoire est finalement revenue à Kurt Kitayama, un jeune Américain de 25 ans. Celui-ci venait, quelques semaines plus tôt, de gagner son droit de jeu sur le circuit européen en terminant 3e de la Qualifying School, après avoir remporté l’une des phases pré-qualificatives à Hardelot.

Une belle dynamique sur laquelle le jeune pro a su surfer grâce à une dernière carte en 68 et un score total de -20. Il s’impose avec deux coups d’avance sur l’Indien S. Chikkarangappa et le Français Matthieu Pavon, tous les deux auteurs d’un ultime 67. Ce dernier a su développer un jeu solide et rester concentré sur les coups importants, laissant augurer d’une belle saison. Il prenait la tête d’un joli contingent tricolore avec 5 Français dans le top 20, constitué donc de Matthieu Pavon, 2e, Antoine Rozner, 7e, Clément Sordet, 11e, Victor Perez, un temps en tête, 14e et Raphaël Jacquelin, 17e.