Seul joueur du champ à avoir rendu quatre cartes sous les 70, sur le tracé de Randpark Golf Club, près de Johannesburg, Romain Langasque doit malgré tout se contenter d’une belle 2e place lors du South African Open. Avec une dernière journée presque parfaite en 66 (cinq birdies et un eagle contre deux bogeys), le meilleur score ex-aequo du jour, le joueur de Saint-Donat termine donc seul à la deuxième place avec un total de -12. Une belle remontée pour le Français de 23 ans, mais qui s’avèrera malheureusement insuffisante face au vainqueur, le Sud-Africain Louis Oosthuizen, qui termine 6 coups devant, à -18 au total. A 36 ans, le gagnant du British Open 2010, remporte là son 9e titre sur le circuit européen mais aussi son 5e titre à domicile.

Romain décroche sa place pour « The Open »

Pour autant, Romain Langasque n’a montré aucun signe de déception. En effet, celui-ci qui vient de regagner son droit de jeu sur l’European Tour après sa belle 5e place à l’épreuve des cartes, pointe déjà au 5e rang du classement 2019 de la Race to Dubaï. Et cerise sur le gâteau, le Français a décroché l’une des trois places qualificatives offertes, aux côtés du vainqueur de majeur Charl Schwartzel et de l’Anglais Oliver Wilson, pour disputer le prochain Open Britannique, sur le tracé de Royal Portrush en Irlande du Nord, du 18 au 21 juillet. « Mes sensations sont excellentes depuis 3 ou 4 mois et je vais essayer de rester sur cette belle dynamique », commentait Romain.

Grégory Bourdy sur la bonne voie

Seul autre Français à avoir passé le cut en Afrique du Sud, Grégory Bourdy prenait lui une 43e place plutôt encourageante. « Cela faisait longtemps que je n’avais pas aussi bien tapé la balle. J’espère que les scores vont suivre maintenant », expliquait le Bordelais ayant quant à lui perdu son droit de jeu sur l’European Tour mais qui, grâce à une invitation, jouera malgré tout le week-end prochain l’Alfred Dunhill Championship, sur le tracé de Leopard Creek, toujours en Afrique du Sud.