Rory McIlroy a conclu en beauté sa saison sur le PGA Tour. Déjà vainqueur du Players Championship en mars et du RBC Canadian Open en juin, le Nord-irlandais a remporté le Tour Championship, épreuve finale de la saison 2018-2019. Grâce à quatre cartes de 66, 67, 68 et 66 réussies sur le parcours d’East Lake, à Atlanta, McIlroy a devancé trois Américains : Xander Schauffele de quatre coups, Justin Thomas et Brooks Koepka de cinq. Grâce au nouveau système mis en place cette année (les 30 meilleurs joueurs de ce tournoi final partaient avec des coups d’avance en fonction de leur classement et le vainqueur du tournoi remportait donc automatiquement la FedEx Cup), le natif d’Hollywood s’adjugeait également la FedEx Cup (comme en 2016) et repartait d’Atlanta avec un bonus historique de… 15 millions d’euros ! Au passage, il égalait Tiger Woods, l’unique autre joueur à avoir remporté cette fameuse FedEx Cup à deux reprises.

Au niveau sportif, ce succès (le 17e de sa carrière sur le PGA Tour) permettait à McIlroy, 30 ans, de grimper à la 2e place mondiale, loin derrière l’Américain Brooks Koepka. Elle concluait également une saison très régulière au plus haut niveau avec 3 victoires et 14 Tops 10 en 19 tournois ! Le Nord-irlandais, en revanche, n’a remporté aucun titre du Grand Chelem cette année (il en compte quatre à son palmarès) et a notamment raté le cut (il en a manqué seulement deux en 2019) lors de l’Open britannique, sur ses terres, au Royal Portrush.