European Tour / Getty Images

Quel final ! Les dirigeants de l’European Tour ne pouvaient rêver plus belle conclusion pour le DP World Tour Championship, dernier tournoi de la saison 2019. Sur le parcours du Jumeirah Golf Estates, à Dubai, la victoire et la place de n°1 européen se sont jouées sur le dernier trou de la dernière partie ! Et en réussissant un dernier putt d’un mètre vingt pour le birdie après une superbe sortie de bunker, l’Espagnol Jon Rahm (66, 69, 66, 68) a coiffé l’Anglais Tommy Fleetwood d’un petit coup et le Français Mike-Lorenzo-Vera de deux.

Grâce son troisième succès de la saison (après l’Irish Open et l’Open de Espana), son sixième sur le circuit européen, Rahm terminait pour la première fois de sa carrière en tête du classement général de ce circuit. A 25 ans, il devenait même le deuxième Espagnol depuis le légendaire Severiano Ballesteros (1976, 1977, 1978, 1986, 1988, 1991) à accomplir cette performance. De quoi lui rapporter un sacré pactole de 5 millions de dollars avec 3 millions pour la victoire à Dubai et 2 millions de bonus pour la place de n°1 européen !

Côté français, Mike Lorenzo-Vera est passé tout près d’un premier succès sur l’European Tour. Parti lors de ce dernier tour à égalité avec Rahm, le Basque accusait six coups de retard après sept trous ! Mais profitant parfaitement de quelques erreurs de l’Espagnol, il revenait à un coup au départ du 16. Sur le 18, après avoir touché le green de ce par 5 en deux, il concédait malheureusement trois putts pour terminer seul troisième, derrière Rahm et Fleetwood.

Une performance qui permettait à Lorenzo-Vera de finir la saison à la 19e place du classement annuel, derrière Victor Perez (13e) et Benjamin Hébert (16e) mais devant Romain Langasque (24e). Au total, on retrouve quatre Français dans les 25 premiers de ce classement général. Du jamais vu depuis la création du circuit européen en 1972 !