Revoilà Victor Dubuisson ! Un peu relégué au second plan depuis l’avènement de Victor Perez sur le devant de la scène, le Cannois a fait reparler de lui lors du Saudi Invitational, épreuve du circuit européen. Malgré un plateau de très haut niveau (Brooks Koepka, Dustin Johnson, Sergio Garcia, Phil Mickelson,…), Dubuisson (69, 65, 65, 74) a terminé à la 6e place de l’épreuve, à -7 et à cinq coups du vainqueur l’Irlandais-du-Nord Graeme McDowell.

Samedi soir, le Français pointait même à la 2e place, à un coup de « G-Mac », mais un dernier parcours en dents-de-scie (5 bogeys et un double-bogey pour 3 birdies) l’empêchait de se mêler à la lutte pour la victoire. Avec ce résultat, son meilleur depuis novembre 2017, Dubuisson, qui fêtera ses 30 ans le 22 avril, retrouvait de la confiance et gagnait plus de 140 places au classement mondial (334e contre 478e).

Dans ce tournoi, à noter aussi la bonne 11e place de Matthieu Pavon. Les autres Français à avoir franchi le cut ont terminé plus loin : Benjamin Hébert (27e), Alexander Levy (38e), le vainqueur du Dunhill Links 2019, Victor Perez (38e), Antoine Rozner (70e) et Julien Guerrier (76e).  

Photo : AFP / Getty Images