1. Vous devez dropper une balle dans une forte pente, selon une règle. Or la balle se dirige vers un plan d’eau voisin et avant qu’elle n’y tombe, vous décidez de l’arrêter avec votre pied. Vous devez écoper d’un coup de pénalité pour avoir arrêté la balle.

Faux. La Règle 14.3d prévoit bien que si une balle droppée est délibérément déviée ou arrêtée par n’importe quel joueur ou son cadet, le joueur doit encourir la pénalité générale. Toutefois l’exception de cette même règle stipule que s’il n’y avait aucune chance raisonnable que la balle vienne reposer dans la zone de dégagement, alors aucune pénalité n’est encourue et la balle droppée (et arrêtée) compte bien pour l’un des deux drops exigés avant qu’elle ne soit placée.

  1. Sur le green, vous marquez votre balle, vous la relevez puis lorsque vient votre tour de jouer, vous la replacez. A ce moment, un coup de vent déplace votre balle d’un bon mètre. Vous devez la jouer comme elle repose désormais.

Faux. Comme la balle sur le green a été relevée et replacée, celle-ci doit être replacée à son emplacement d’origine (qui s’il n’est pas connu doit être estimé), selon la Règle 13.1d(2). Si la balle n’avait pas encore été relevée et replacée, il aurait en revanche fallu la jouer de son nouvel emplacement…

  1. Vous cherchez votre balle égarée dans le rough, lorsque par inadvertance vous marchez dessus et la déplacez. Vous droppez donc la balle au plus près de l’emplacement d’origine et la jouez. Vous devez écoper de la pénalité générale, à savoir deux coups.

Vrai. Non pas pour avoir déplacé votre balle, puisque la Règle 7-4 stipule que si elle est déplacée accidentellement durant la recherche ou l’identification, par le joueur, l’adversaire ou tout autre personne, aucune pénalité n’est encourue. En revanche, la balle doit être replacée à son emplacement d’origine et en aucun cas droppée. Le joueur peut toujours corriger son erreur avant que la balle ne soit jouée. Mais une fois jouée, le joueur écopera d’une pénalité : un coup si la balle est jouée de l’endroit exact où elle aurait dû être placée (erreur de procédure), la pénalité générale (deux coups en stroke-play) si elle est jouée d’un autre point.

  1. Vous retrouvez votre balle dans un trou. Celui-ci semble avoir été fait par un animal, sûrement un chien, d’après les traces de terre tout autour. Vous pouvez vous en dégager sans pénalité.

Vrai. La Règle 16.1 autorise un dégagement gratuit pour des interférences causées par des trous d’animaux, mais aussi un terrain en réparation, des obstructions inamovibles ou de l’eau temporaire. On considère qu’il y a interférence si la balle du joueur touche ou repose sur cette condition anormale du parcours ou interfère avec la zone du stance (attention, sauf pour le cas d’un trou d’animal en compétition fédérale !) ou du swing intentionnel du joueur. Le dégagement est alors autorisé n’importe où sur le parcours sauf dans les zones à pénalité.