Après les succès de la gamme M5/M6, le fabriquant américain TaylorMade est reparti pratiquement de zéro pour proposer un nouveau design qui s’appuie sur l’asymétrie de la forme de semelle du driver (pour générer une vitesse de tête encore plus rapide) et sur un générateur d’inertie plus proéminent (pour plus de tolérance). Il en ressort un look plus racé même si la couleur choisie – le bleu – se veut plus rassembleur. Une telle innovation est saluée par un nouveau nom : SIM pour Shape in Motion (forme en mouvement, en français).

Les têtes, déclinées pour 3 types de joueurs (SIM pour les bons joueurs, SIM Max pour les joueurs moyens et SIM Max D pour les sliceurs) diffèrent légèrement pour octroyer au joueur un sweetspot plus large et donc un plus grande tolérance. Le driver SIM est le seul à garder le rail ajustable qui permet de modifier le centre de gravité. Compte tenu du seuil de tolérance déjà obtenu, il n’est plus réservé aux seuls très bons joueurs. Il offre en tout cas davantage de sensations et favorise des trajectoires plus pénétrantes que le SIM Max, certes plus tolérant mais qui facilite des trajectoires très hautes.

Spécificités :

Tête : volume de 460 cm3, acier, titane et couronne composite en carbone.

Ouvertures : SIM en 8°, 9° et 10,5° ; SIM Max et Max D en 9°, 10,5° et 12°

Manches :

SIM : Mitsubishi Diamana S Limited 60 (X, S, R) et Project X HZRDUS Smoke Green 70 (6.5-X, 6.0-S)

SIM Max : Fujikura Ventus Blue 6 (X, S, R) et Fujikura Ventus Red 5 (S, R, A)

SIM Max D : UST Mamiya Helium 5 (F4-Stiff, F3-Regular) et UST Mamiya Helium 4 (F2-Senior).

Disponibilité : pour droitiers, gauchers et dames.

Prix : 579 € pour le SIM, 529 € pour le SIM Max et le SIM Max D.

Texte : Sébastien Brochu

La semelle du driver SIM a été travaillée pour un meilleur aérodynamisme.