1. Afin de vérifier l’état de votre balle, et comme les Règles vous y autorisent, vous décidez de la marquer et de la relever. Pour ce faire, vous placez un tee en avant de votre balle et la prenez entre deux doigts, en prenant garde de ne pas la nettoyer. L’un de vos partenaires de jeu vous indique que vous devez écoper d’un coup de pénalité.

Vrai. Avant de relever sa balle, le joueur doit effectivement la marquer, soit avec un marque-balle, un tee ou encore un club. Mais conformément à la Règle 14.1a, il doit le faire juste derrière ou juste à côté de sa balle et non en avant de celle-ci. Le joueur encourt pour cela un coup de pénalité.

2. Votre coup de départ atterrit dans le bunker de green de ce par 3. Mais en voulant réaliser votre sortie, votre club vient toucher accidentellement deux fois la balle. Le second coup l’expédie même sur le green, à moins d’un mètre du drapeau… Malgré tout, vous allez putter pour le par.

Vrai. Selon la Règle 10.1a, lorsque le joueur frappe accidentellement la balle plus d’une fois, un seul coup compte. Et aucune pénalité n’est encourue. Le joueur va effectivement putter pour le par sur ce par 3.  

3. Sur le green vous demandez à l’un des autres joueurs de prendre en charge le drapeau. Mais alors que votre balle file à vive allure vers le green, celui-ci remet le drapeau en place. Votre balle vient le heurter et rentre dans le trou. Vous avez terminé le trou et aucune pénalité n’est encourue.

Faux. Lorsqu’une balle est déviée ou arrêtée délibérément par la personne prenant en charge le drapeau, la Règle 13.2b(2) prévoit que s’il s’agit d’un joueur ou de son cadet, la personne ayant pris en charge le drapeau, encourt la pénalité générale à savoir deux coups. Si la balle est rentrée dans le trou, le coup ne compte pas ! En effet, selon la Règle 11.2c(2), lorsque le coup (délibérément dévié ou arrêté) est joué depuis le green, la balle doit être replacée à son emplacement d’origine. En d’autres termes, le coup doit être rejoué.

4. Afin d’enlever des détritus sur le green vous décidez d’utiliser un balai souple laissé là par les jardiniers en charge de l’entretien du terrain. Vous en avez parfaitement le droit.

Vrai. A condition de ne pas améliorer sa ligne de jeu, le joueur a parfaitement le droit d’enlever des détritus. La Règle 15.1a précise même qu’il peut le faire de n’importe quelle manière, par exemple avec la main, le pied, le club ou un autre équipement… comme un balai ou même un aspirateur en forçant le trait à l’extrême.