Les golfs de Seignosse, Moliets et Hossegor, avec le concours de la FFGolf, avaient décidés d’unir leurs forces afin d’offrir un tournoi de reprise aux pros français, privés de compétitions depuis de longues semaines, et baptisé le Training Tournament Landes Solidarité. Une belle initiative saluée par tous les joueurs qui ont répondus nombreux à l’appel et notamment la plupart de nos représentants sur le circuit européen à l’image de Grégory Havret, Romain Langasque, Antoine Rozner, Mathieu Pavon, Alexander Levy…

Et ce sont justement deux joueurs de l’European Tour qui se sont disputés le titre, le dernier jour sur le terrible tracé de Seignosse, surnommé le Seigneur des Landes. Grégory Havret, impérial durant les deux premiers tours avec notamment un 63 (-9) à Moliets semblait intouchable en ce dernier tour à Seignosse. Le Rochelais arrivait même au départ du 17 avec 4 coups d’avance sur Antoine Rozner, avant de trouver l’obstacle d’eau sur le deuxième coup de ce par 4, suivi d’une gratte et d’un improbable double bogey. Grégory Havret se présente alors groggy au départ du 18 un long par 5 en double dogleg et enchaîne avec un nouveau bogey. Un finish apocalyptique… Dans le même temps, la puissance d’Antoine Rozner lui permet de décrocher un birdie sur cet ultime trou que les membres et visiteurs peuvent même jouer en par 6 de 666 mètres ! Le trou du diable…

Les deux hommes, tous les deux à -16, se retrouvent en play-off en mort subite sur ce même trou 18 qui va une nouvelle fois sourire à Rozner, enquillant son putt pour birdie et décrochant son premier titre de l’année. Le Parisien l’emporte donc avec des cartes de 64, 68 et 66. Julien Brun prend la 3e place à -13 et Alexander Levy, la 4e place, un coup plus loin. Côté féminin, le titre est revenu à la jeune proette Emma Grechi avec un total de -2 (72, 68, 72). Tous les joueurs se sont donné rendez-vous l’année prochaine afin d’essayer de perpétuer ce beau tournoi, déjà surnommé le TTLS ou Landes Solidarité, et né dans des circonstances difficiles, afin d’en faire un rendez-vous régulier du circuit français.