Victor Perez apprend vite. Pour son tout premier Masters, le n°1 français a réussi à franchir le cut, une véritable performance tant le parcours d’Augusta réserve de pièges aux joueurs qui le découvrent.

Bien épaulé par son caddy JP Fitzgerald, le Tarbais a rendu une deuxième carte de 71 (2 birdies au 9 et au 13 pour un bogey au 10), aussi solide que le 70 de la veille (3 birdies et un bogey). Très performant en grand jeu (14 greens sur 18 pris en régulation les deux jours), Perez devra se montrer un peu plus performant au putting (il est souvent resté court) pour espérer accrocher un Top 10 ce week-end.

15 joueurs en deux coups

Devant, la bataille fait déjà rage. Avant la fin du deuxième tour (qui se terminera ce samedi à partir de 7h30, 13h30 heure française), ils sont une quinzaine à se tenir en seulement deux points ! En tête, on retrouve pour l’instant à -9 le Mexicain Abraham Ancer, l’Australien Cameron Smith mais aussi les Américains Justin Thomas et Dustin Johnson. Patrick Cantlay et le Coréen Sungjae Im pointent à un petit coup.

Langer, le cut à 63 ans !

Le tenant du titre, Tiger Woods, n’est pas loin. Auteur d’une carte de 68 jeudi, l’ancien n°1 mondial a joué dans le par les 10 trous qu’il a pu effectuer ce vendredi. A -4, il possède donc encore toutes les chances de briller une nouvelle fois ce week-end. A noter enfin l’exploit de l’Allemand Bernhard Langer qui, en bouclant ses 36 trous en -3, est assuré de franchir le cut fixé pour l’instant dans le par. Une sacré performance à 63 ans…