La logique a été respectée cette année au Masters. Arrivé à Augusta en tant que n°1 mondial, Dustin Johnson, 36 ans, a fait honneur à son rang de meilleur joueur du monde en remportant la fameuse veste verte pour la première fois de sa carrière. C’est son deuxième succès en Grand Chelem après l’US Open 2016.

Première veste verte pour DJ

Parti dimanche avec quatre coups d’avance sur un trio formé de Sungjae Im, de Cameron Smith et d’Abraham Ancer, Dustin Johnson a vu son avance fondre à un point après deux bogeys successifs au 4 et au 5. Pas affolé, le bombardier américain reprenait vite les choses en main en signant deux birdies au 6 et au 8.

Le record absolu du tournoi

Après un passage du 10 au 12 négocié dans le par, « DJ » portait l’estocade finale en enquillant trois nouveaux birdies du 13 au 15. La messe était dite. Le n°1 mondial bouclait son parcours par trois pars très solides. Une dernière carte de 68 (-4) lui offrait la victoire et le record absolu du tournoiavec un impressionnant total de 268, soit 20 sous le par ! Pour s’imposer, Johnson a devancé deux hommes de cinq coups : le jeune Coréen Sungjae Im (22 ans seulement et auteur d’un 69 ce dimanche) et l’Australien Cameron Smith, qui a rendu, lui aussi, une carte de 69.

Woods fait 10 sur le 12 !

A noter l’incroyable mésaventure de Tiger Woods. Sur le par 3 du 12, le tenant du titre a concédé un terrible 10 en envoyant trois fois sa balle dans l’eau… Grâce à une belle réaction (birdie au 13 et quatre autres du 15 au 18 !), l’Américain terminait le tournoi à la 38e place avec une carte de 76 et un total de -1.

46e place pour Victor Perez

Côté français, Victor Perez, fidèle à son image, a bataillé pour rendre une dernière carte de 72. Avec son total de +1, le Français terminait à la 46e place pour sa première participation. Il aura l’occasion de faire mieux dans quelques mois pour l’édition 2021 prévue en avril…

Les résultats finaux du 84e Masters